2 min de lecture Italie

Coronavirus : "Il faut être sûr que ce virus n'a pas muté" en Italie, note une infectiologue

INVITÉE RTL - Odile Launay, infectiologue à l'hôpital Cochin à Paris, a appelé à rester "très vigilant" en France quant à l'épidémie du Coronavirus Covid 19.

Yves Calvi_ 6 Minutes pour Trancher Yves Calvi iTunes RSS
>
Coronavirus : "Il faut être sûr que ce virus n'a pas muté" en Italie, explique une infectiologue Crédit Image : Miguel MEDINA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par William Vuillez

Depuis vendredi 21 février, l'Italie est en proie à une épidémie soudaine de Coronavirus (Covid-19) avec déjà 3 morts et plus de 150 contaminés. Ce qu'on apprend ce lundi, c'est que les épidémiologistes italiens ignorent comment le premier patient a été infecté. On sait que le premier cas avéré est un homme de 38 ans mais on ignore qui est celui qu'on appelle le "patient zéro". 

Invitée ce lundi matin sur RTL, Odile Launay, professeure infectiologue cheffe de service à l’hôpital parisien Cochin (Paris), a jugé cette situation "problématique, dans la mesure où aujourd'hui la stratégie c'est essayer d'identifier les personnes qui ont cette infection pour éviter la contamination". 

"Le problème c'est qu'on ne sait pas quelle est la personne à l’origine de ce cas et donc n'ayant pas identifié ce patient zéro on ne peut pas faire l'enquête", ajoute-t-elle en précisant qu'il s'agit du "même virus, mais ce dont il faut être sûr, c'est que ce virus n'a pas trop changé, n'a pas trop muté".

Une mutation permanente

L'infectiologue de l'hôpital Cochin à Paris a expliqué que ce virus "mute en permanence. Mais les mutations peuvent aller dans les deux sens. Cela peut être des mutations qui améliorent l'adaptation de ce virus à l’homme et qui vont favoriser sa dissémination ou au contraire on pourrait aussi avoir des mutations qui permettent d'arrêter sa transmission". 

À lire aussi
L'iPhone 11, sorti en 2019. Connecté
Apple : la résistance à l'eau de certains iPhone est-elle mensongère ?

Beaucoup de Français sont inquiets même si l'hexagone semble globalement très protégé, bien qu'on se rende compte que la vie "s'arrête" dans la moitié de l'Italie du nord en ce moment. "La France depuis le début de l'épidémie a une politique et une stratégie très prudente. On a eu peu de cas et on a réussi à isoler les gens potentiellement contaminés", poursuit Odile Launay. 

Selon la spécialiste, "il faut rester très vigilant, car on ne sait pas très bien comment l'épidémie peut se développer. Ce qu'on sait c'est qu'on n'a jamais rencontré ce virus donc s'il venait à circuler on aurait un nombre de cas important et ça veut dire un nombre de cas graves important. On ne peut pas non plus être complètement rassurant". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Italie Santé Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants