1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus : elle défend son amie chinoise victime de racisme et se fait tabasser
1 min de lecture

Coronavirus : elle défend son amie chinoise victime de racisme et se fait tabasser

À Birmingham, en Angleterre, une jeune femme a été tabassée pour avoir défendu son amie d'origine asiatique, qu'un groupe d'hommes accusait de répandre le coronavirus.

L'agression raciste s'est produite dans ce bar de Birmingham.
L'agression raciste s'est produite dans ce bar de Birmingham.
Crédit : Capture d'écran Google street view.
Benoît Collet

"Prends ton coronavirus et ramène-le chez toi". Dans un bar de Birmingham, un homme d'origine asiatique a violemment pris à partie une jeune femme d'origine chinoise, venue célébrer l'anniversaire d'une amie ce week-end du 22 février. Cette dernière a tenté de s'interposer et s'est faite rouer de coups jusqu'à tomber dans les pommes.

"Cet homme m'a d'abord harcelé. Il semblait avoir un problème avec le fait qu'une fille d'origine indienne comme moi sorte avec un groupe d'amis de toutes origines. Pour je ne sais pas quelle raison, il a commencé à s'en prendre à mon amie d'origine chinoise", a témoigné la victime de l'agression physique, dans un article du Daily Mail.

Au Royaume-Uni, la police a rapporté des cas d'agressions racistes liées à la peur irrationnelle du coronavirus à Newcastle, York et Manchester. "Il y a toujours eu des abus. Le coronavirus a juste donné à certaines personnes de bonnes raisons pour être raciste", a expliqué le porte-parole de la Société chinoise de Birmingham. La police de la ville est actuellement à la recherche de l'agresseur.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/