1 min de lecture Épidémie

Coronavirus : en Belgique, un dépistage express au volant mis en place

Pour faire face à l'épidémie de COVID-19 et éviter l'engorgement des hôpitaux, la Belgique a mis en place un dispositif de dépistage au volant.

RTL Midi -  Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Coronavirus : en Belgique, un dépistage express au volant mis en place Crédit Média : Caroline Haine / RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Caroline Haine édité par La rédaction numérique de RTL

Une par une, les voitures s'arrêtent sous le barnum improvisé en centre de dépistage. Il suffit de baisser sa vitre, de donner ses papiers et un document autorisant le prélèvement, obligatoire pour faire ce test. Face à l'épidémie de COVID-19, la Belgique a mis en place un grand dispositif de dépistage au volant, sous le format du "drive".

Le principe est simple : l’infirmière introduit un petit bâtonnet dans le nez du patient. "Ça ne fait pas mal, ça pique un peu, c'est un peu désagréable, mais pas douloureux", explique l'une d'entre elle à RTL. Bien mettre la tête en arrière..." Et c'est déjà fini. Le conducteur peut repartir. Montre en main, le dépistage aura duré deux minutes. Ce dispositif est mis en place pour éviter de se rendre aux urgences. 

"On cherche vraiment à essayer d'offrir un service aux médecins traitants débordés par la demande de leurs patients, explique à RTL Jérôme De Marchain, biologiste au CHR de Liège. L'objectif est vraiment d'éviter d'engorger les services d'urgence et de permettre aux patients, sans rentrer en contact avec le reste de la population, de venir faire un dépistage".

Les prélèvements partent ensuite au laboratoire d'analyse. Mais pour obtenir les résultats il faudra patienter. Priorité aux personnes hospitalisées.

La rédaction vous recommande
À lire aussi
L'application de suivi des contacts StopCovid doit être déployée début juin informatique
StopCovid : des hackers recrutés pour tester l'application du gouvernement

 

Lire la suite
Épidémie Coronavirus Belgique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants