1 min de lecture Épidémie

Les infos de 12H30 - Coronavirus : "Les médecins ne se sentent pas préparés" déplore l'un d'eux

Alors qu’un premier citoyen français est mort des suites du coronavirus, les autorités sanitaires craignent une saturation des cabinets médicaux face au surplus de patients se croyant infectés.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Coronavirus : "Les médecins ne se sentent pas préparés" déplore l'un d'eux Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Midi -  Christelle Rebière
Christelle Rebière et Odile Pouget

L'inquiétude autour du coronavirus grandit en France. Le président de la République Emmanuel Macron s'est rendu dans la matinée de ce jeudi 27 février à l'hôpital parisien de La Pitié-Salpêtrière où un patient français atteint par le coronavirus a succombé à l'épidémie dans la nuit de mardi à mercredi. Alors que le pays compte désormais 18 cas de contamination, dont deux mortels, le personnel médical se montre quelque peu inquiet face à cette menace.

Les médecins de ville se sentent démunis face à leurs patients, qui se posent beaucoup de questions et qui se croient infectés, comme le confie le docteur Vermèche, président du syndicat des médecins libéraux : "C'est vrai qu'aujourd'hui, les médecins ne se sentent pas préparés d'autant plus qu'on voit une inquiétude monter dans la population française".

Il estime que le coronavirus est "une question qui vient de surgir et dont on a pas la réponse officielle". Le docteur Vermèche rappelle toutefois que "des gestes de bonne conduite sont applicables [...] et notamment le masque de protection pour éviter d'infecter son entourage si on est contaminé".

À écouter également dans ce journal

Politique - Face aux réactions de l'opposition, le Premier ministre Édouard Philippe a convoqué dans la matinée de ce jeudi 27 février les chefs de partis pour créer une forme d'union dans la lutte contre le coronavirus.

Faits divers - À Strasbourg, un incendie dans un immeuble de de sept étages a provoqué la mort de cinq personnes et fait sept blessés. D'après les premiers éléments de l'enquête, ce serait un problème de système électrique qui serait à l'origine de l'incendie.
Justice - Le braqueur récidiviste Redoine Faïd connu pour ses deux évasions spectaculaires, doit comparaître ce jeudi 27 février à Saint-Omer pour son procès en appel après l'attaque d’un fourgon blindé en 2011. Un début de procès qui se déroule sous haute-sécurité.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Coronavirus Médecins
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants