2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : deux jeunes français arrivés de Wuhan hospitalisés

INFO RTL - Contrairement à ce qui avait été annoncé plus tôt, ce n'est pas un passager mais deux qui présentent des symptômes du coronavirus. Ils ont été hospitalisés et placés à l'isolement.

La zone d'isolement où ont été placés les deux passagers.
La zone d'isolement où ont été placés les deux passagers. Crédit : Etienne Baudu / RTL
Etienne Baudu édité par Léa Stassinet

Sur les 200 passagers en provenance de Wuhan et arrivés à Istres ce vendredi 31 janvier, ce n'est non pas un mais deux hommes qui sont suspectés d'avoir contracté le coronavirus. Selon nos informations, ces passagers âgés d'une vingtaine d'années ont été transférés à l'Institut Hospitalo Universitaire Méditerranée Infection, à Marseille.

L'un toussait, l’autre se mouchait... C'est ce qui a poussé les autorités à les mettre à l’isolement dans une chambre spécifique au niveau de sécurité biologique 3, le plus haut. Les deux rapatriés français rentrés vendredi de Wuhan, en Chine, ont été testés négatifs après une suspicion d'infection au nouveau coronavirus, a indiqué dans la soirée la ministre de la Santé, Agnès Buzyn.

Ces deux patients ont été hospitalisés dans deux chambres confinées et les entrées sont strictement contrôlées. Il faut passer plusieurs SAS de sécurité pour arriver dans une atmosphère négative qui évite à tout virus de sortir.

Les habitants de Carry-le-Rouet inquiets

Concernant les autres passagers français, au nombre de 200, Agnès Buzyn, qui s'est rendue sur place, a assuré qu'ils seraient surveillés de près pour éviter toute propagation plus importante sur l'ensemble du territoire : "Je suis venue leur expliquer comment on allait les surveiller. Ils ne pourront pas faire venir leur famille. Nous les surveillerons deux fois par jour, cliniquement". 

À lire aussi
Manchester en plein confinement pour lutter contre l'épidémie de coronavirus Angleterre
Coronavirus : décès d'un enfant de 5 ans en Angleterre

Ils passeront en effet 14 jours isolés dans un centre de vacances de Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône). Ils devront y suivre des précautions d'hygiène strictes avec un port de masque obligatoire en dehors des chambres et des plateaux repas qui leur seront apportés pour éviter les contacts dans un grand réfectoire. Ils auront le droit de profiter des jardins mais auront l'interdiction formelle de sortir de l'enceinte et d'entrer en contacts avec les habitants.

Même si beaucoup assuraient ne pas vouloir céder à la "panique", les habitants de Carry-le-Rouet ont accueilli vendredi avec une pointe d'inquiétude les près de 200 Français rapatriés de Wuhan pour fuir le coronavirus, craignant pour l'image de leur station balnéaire. 
Le vaste centre de vacances dans lequel ces Français et leurs quelques proches de nationalité étrangère rapatriés de Chine vont passer 14 jours confinés, est sous bonne garde.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Maladie Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants