1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : de nouvelles difficultés dans la campagne de vaccination européenne
1 min de lecture

Coronavirus : de nouvelles difficultés dans la campagne de vaccination européenne

La campagne de vaccination européenne subit de nouvelles difficultés. L'EMA a annoncé vendredi 9 avril, l'examen d'un lien entre le vaccin américain Johnson & Johnson et des cas de thrombose.

Photo de boites du vaccin anti-covid américain Johnson & Johnson prise le 4 Mars 2021. (Illustration)
Photo de boites du vaccin anti-covid américain Johnson & Johnson prise le 4 Mars 2021. (Illustration)
Crédit : JOSEPH PREZIOSO / AFP
Camille Guesdon & AFP

La campagne de vaccination anti-covid en Europe est encore troublée. L'Agence européenne des médicaments (EMA), a annoncé vendredi 9 avril, qu'elle examinait un lien possible entre le vaccin Johnson & Johnson et des cas de caillots sanguins. De plus, l'EMA élargit sont enquête sur le vaccin AstraZeneca déjà mis en cause pour le même genre de symptômes et des problèmes vasculaires. L'EMA avait reconnu mercredi que les caillots sanguins devaient être répertoriés comme un effet secondaire "très rare" mais grave, du vaccin AstraZeneca, surtout chez des jeunes sujets.

L'Agence européenne du médicament a indiqué vendredi 9 avril avoir lancé une étude sur le vaccin américain Johnson & Johnson pour des effets secondaires similaires au vaccin AstraZeneca, après la signalisation de quatre cas de thrombose, dont un mortel. L'Union européenne a autorisé ce vaccin mais n'a pas commencé à l'utiliser.

L'EMA enquête de nouveau sur le vaccin AstraZeneca

L'EMA enquête aussi sur d'éventuels liens entre le vaccin AstraZeneca et des problèmes vasculaires. Elle a annoncé vendredi examiner cinq cas d'un syndrome de fuites capillaires, "caractérisé par la fuite de liquide des vaisseaux sanguins, causant le gonflement des tissus et une chute dans la pression sanguine".

De son côté, son équivalent américain, la FDA, a annoncé vendredi ne pas avoir établi de "lien de causalité" à ce stade entre la formation de caillots sanguins et l'injection du vaccin Johnson & Johnson.  "Nous tiendrons le public informé lorsque nous en apprendrons plus", a-t-elle assuré. Le laboratoire américain avait auparavant fait savoir que des incidents thrombo-emboliques avaient été signalés "avec tous les vaccins Covid-19".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/