2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : connaîtra-t-on un jour l'origine de la pandémie ?

FACT CHECKING - Une équipe de l’OMS est en Chine pour remonter le fil de l'origine du virus. Pour l'organisation, la théorie du Covid échappé du laboratoire est fausse. Mais ça ne calme pas les partisans de cette hypothèse.

Micro générique Switch 245x300 Fact Checking Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Coronavirus : connaîtra-t-on un jour l'origine de la pandémie ? Crédit Image : HECTOR RETAMAL / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Benjamin Hue

Peter Ben Embarek a-t-il mis fin à la plus vieille intox de la pandémie de Covid-19 ? Son nom n’est pas connu, mais il est celui qui dirige l’équipe de l'Organisation mondiale de la santé présente en Chine depuis un peu moins d’un mois pour enquêter sur les origines du virus.

Ils se sont rendus à l’hôpital de Wuhan, le premier à avoir reçu des malades, ils se sont rendus ensuite au marché de Wuhan, premier foyer de contamination et mercredi à l’Institut de virologie, premier lieu d’interrogation autour de la naissance du virus puisque, dès janvier 2020, on retrouve des traces sur les réseaux sociaux de personnes affirmant que le Covid-19 s’est échappé de ce laboratoire par accident.

Les plus radicaux diront que la Chine l’a fait exprès. On sait que ça vient du marché de Wuhan, qu’est-ce qu’on trouve à Wuhan ? Un laboratoire en virologie, facile. Une hypothèse vite balayée, la plupart des scientifiques préfèrent la piste de la transmission de l’homme à l’animal. Le chef de la délégation de l’OMS, après cette visite, parle de cette hypothèse comme "un excellent scénario de film". Fin de la séance d’intox ? Pas vraiment.

Tant qu'il n'y a pas de preuve, les fausses informations pullulent

Si ce n'est pas clair, c'est qu'il y a un doute. Le fait que l'OMS ne croit officiellement pas à la fuite d'un laboratoire a titillé les internautes, nombreux hier à reprendre et partager de nouveau les propos de Donald Trump. Le 3 avril 2020, le président des États-Unis disait réfléchir à des taxes punitives contre la Chine après avoir vu, dit-il, des éléments permettant de penser que le nouveau coronavirus proviendrait d'un laboratoire chinois à Wuhan. 

À lire aussi
Coronavirus France
Les infos de 12h30 - Coronavirus : la France a-t-elle bien géré la crise sanitaire ?

Cet argument, le président américain va le répéter pendant toute la campagne présidentielle sans jamais apporter la preuve. Ses conseillers et ses proches seront sur la même longueur d'onde. Allant même jusqu'à publier l'étude très controversée d'une scientifique chinoise réfugiée aux États-Unis. Cette analyse a depuis été jugée approximative et incohérente par la communauté scientifique. En mars dernier, l'hypothèse d'un virus de synthèse fabriqué en laboratoire était déjà mise au placard.

Connaîtra-t-on un jour l'origine de la Covid-19 ?

Ce sera a priori difficile. Surtout en raison d'un problème politique : le pouvoir chinois passe son temps à réécrire l'histoire de la Covid-19. La mission de l'OMS sur place est mise sous totale surveillance. Pour Pékin, la version officielle est que le virus vient de l'étranger. Et que la Chine est victime comme les autres. Voilà qui fait les délices des amateurs de complots. Aujourd'hui, on ne sait toujours pas comment la Covid est passée de l'animal à l'homme. C'est la question. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Chine OMS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants