2 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : cinq fake news qui circulent sur la Covid-19

FACT CHECKING - De nombreuses fake news sur le coronavirus circulent sur les réseaux sociaux. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a d’ailleurs créé une section sur ce sujet.

Coronavirus : attention aux "fake news" sur les réseaux sociaux
Coronavirus : attention aux "fake news" sur les réseaux sociaux Crédit : iStock Editorial / Getty Images Plus
IMG_5140
Sarah Rozenbaum

Alors que l’épidémie de coronavirus n’est pas finie et continue de faire des victimes à travers le monde, de nombreuses fake news, notamment véhiculées par les réseaux sociaux circulent à propos de ce virus. 

L’Organisation mondiale de la santé y consacre un espace sur son site, intitulé : "En finir avec les idées reçues" et qui recense les fake news les plus diverses propagées sur le sujet. Son objectif est de déconstruire les mythes et rumeurs qui circulent sur internet. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) travaille même directement avec les réseaux sociaux pour combattre au mieux ces fake news. 

Ce lundi, RTL s'attaque à 5 fausses informations sur la pandémie et sur la propagation du virus, de la  5G aux moustiques, en passant par des tests de respiration. 

1. La 5G propage le virus

Cette théorie trouve son origine aux États-Unis où une vidéo visionnée des centaines de milliers de fois affirme que le virus se propage par les ondes et les réseaux mobiles. L’OMS rappelle sur son site que de nombreux pays ne possédant pas de 5G ont pourtant été touchés par la Covid-19.

2. Le soleil et la chaleur protègent du coronavirus

À lire aussi
Un médecin tient un test de positivité à la Covid-19 (illustration) test
Coronavirus : dépistages massifs à Saint-Étienne et au Havre

Contrairement à ce qui a pu être dit sur les réseaux sociaux ou même dans une étude du gouvernement américain, le soleil et la chaleur ne tuent pas le coronavirus. La preuve avec le Brésil, qui est aujourd’hui un des épicentres de l’épidémie.

3. Ne pas respirer pendant 10 secondes permet de savoir si on est infecté

Dans des publications partagées à de multiples reprises encore une fois sur les réseaux sociaux, il est avancé que si une personne parvient à retenir son souffle plus de 10 secondes sans tousser ou se sentir gêné, cela veut dire qu’elle n’est pas infectée. L’OMS a réfuté cette hypothèse en affirmant que seul un test en laboratoire pouvait déterminer si l’on était ou non atteint de la Covid-19.

4. Boire de l’alcool empêche de tomber malade

L’OMS est lapidaire à ce sujet, écrivant uniquement : "Une consommation fréquente ou excessive d'alcool peut augmenter les risques pour votre santé." Le coronavirus étant une maladie respiratoire, l’alcool ne peut l’atteindre d’aucune manière qui soit. En boire trop risque au contraire d’affaiblir votre organisme.

5. Les moustiques transmettent le coronavirus

C’est une inquiétude qui a beaucoup agité les réseaux sociaux mais il n’existe aucune preuve que les moustiques peuvent transmettre le virus par piqûres. Le processus permettant de transmettre le coronavirus d’une personne à une autre par l’intermédiaire d’un moustique prendrait extrêmement longtemps à se mettre en place puisqu’il faudrait que le moustique soit lui-même contaminé puis qu’il développe une forme transmissible à l’homme.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Épidémie Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants