1 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : ce que l'on sait du vaccin de Valneva, annoncé pour l'automne 2021

La société française Valneva, a annoncé que son vaccin contre le coronavirus sera disponible à l'automne 2021.

Eric Brunet La semaine politique d'Eric Brunet Eric Brunet iTunes RSS
>
Coronavirus : ce que l'on sait du vaccin de Valneva, annoncé pour l'automne 2021 Crédit Image : DAMIEN MEYER / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
Eric Brunet édité par William Vuillez

On le sait, Sanofi et Pasteur sont hors-jeu dans la course au vaccin contre la Covid-19. Mais contre toute attente, la petite start-up nantaise Valneva, totalement inconnue, vient d’annoncer qu’elle allait lancer son vaccin à l’automne. Ce vaccin serait semble-t-il adaptable aux nouveaux variants, sa température de conservation entre 2 et 8 degrés le rendrait facile à conserver. 

Et, sans attendre les résultats cliniques prévus pour avril, Valneva vient de démarrer cette semaine, la production de lots, afin d’optimiser son calendrier de livraison. Si les essais cliniques sont concluants, le vaccin sera disponible en octobre. Il s’agit d’une très bonne nouvelle pour la recherche française, sauf que les premières doses de ses vaccins français iront directement… au Royaume-Uni

Et oui, les Anglais ont été les premiers à soutenir la start-up nantaise et ils ont entièrement financé les essais cliniques. C’est grâce aux fonds britanniques, que Valneva a pu accélérer la mise au point de son vaccin. Dès le mois de septembre, Londres obtiendra 60 millions de doses. Quant aux Français, il faudra attendre début 2022.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Vaccin
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants