2 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : à quoi sert le comité citoyen sur la vaccination ?

FACT CHECKING - Peu évoqué depuis sa mise en place, le comité citoyen sur la vaccination va démarrer sa troisième session de travail. Alain Fischer assure qu'il sortira à présent de sa "phase muette".

Micro générique Switch 245x300 Fact Checking Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Coronavirus : à quoi sert le comité citoyen sur la vaccination ? Crédit Image : ALAIN JOCARD / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Victor Goury-Laffont

La troisième session des travaux de la commission citoyenne sur les vaccins commence ce jeudi 18 février, alors qu'un bilan d’étape est attendu la semaine suivante. Une démarche que beaucoup considèrent comme un effet de communication du gouvernement. Faites le test auprès de vos proches, et demandez leur s'ils attendent quelque chose des conclusions de ce comité citoyen. Il y a de forte chance pour que la réponse la plus pertinente soit : "euh..de quoi ?". 

Nous sommes une grande majorité à avoir oublié l’existence de ce comité citoyen sur les vaccins. Pourtant, le 24 novembre Emmanuel Macron déclarait que ce comité devait "associer plus largement à la population" à la procédure de vaccination, "dans un cadre totalement transparent".

Le comité a été mis en place le 16 janvier et est constitué de 30 citoyens tirés au sort, représentants toutes les régions. Ils sont finalement 18 femmes et 17 hommes à le composer, réunis sous la coupe du CESE (conseil économique, social et environnemental). Leur mission : faire remonter les "peurs, résistances et questions éthiques que peut susciter la vaccination".

Pourquoi ce comité a-t-il été oublié ?

Quand Emmanuel Macron le lance en novembre, seulement 43% des Français interrogés veulent se faire vacciner. En janvier, c’était 56%, avec plus de deux millions de doses déjà administrées. La défiance a baissé, et l’intérêt de ce genre de comité parait d’un coup moins attrayant.

À lire aussi
coronavirus
Coronavirus : "Le match France-Angleterre s'est inversé", estime Lenglet

Le comité s’est déjà réuni deux fois depuis janvier, et promet de monter en puissance sous l’égide du "monsieur vaccin" du gouvernement, Alain Fischer. Dans une conférence de presse tenue le 17 février, celui-ci a même déclaré que "le comité va sortir de sa phase muette". 

Le premier travail a surtout été l’écoute et l’apprentissage du monde et des professionnels des vaccins. Les 35 personnes tirées au sort ne sont pas forcement calées sur le sujet et c’est le but : comprendre, interroger, questionner pour vaincre les doutes. 

Par exemple, dans la session de travail qui commence par visioconférence et se déroulera jusqu'au 20 février, le comité va devoir plancher sur la nécessité d’une meilleure information sur le déploiement du vaccin et l’efficacité même de la campagne sanitaire mise en place par le gouvernement.  

Que se passera-t-il en cas de désaccord ?

Mais ce n’est pas tout : le CESE a également lancé une plateforme en ligne pour appuyer le travail du comité, et pose des questions auxquelles tout le monde peut répondre. Cette semaine c’est sur le passeport vaccinal.

Faire participer les citoyens à la campagne de vaccination c’est un souhait du comité scientifique, mais la parole sera-t-elle tenue ? Ce comité citoyen se tient jusque la fin de la campagne vaccinale. Si, par exemple, il se prononce pour un passeport vaccinal et que le gouvernement est contre, comment cela se passera ? Est-ce que ça ne va pas faire de nouveaux déçus, comme la convention climat ? 

Le 23 décembre, ce sera le premier point d’étape. C’est toujours bien d’avoir des nouvelles de celui que l’on croyait disparu.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Maladie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants