1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : 2 foyers du variant sud-africain en Île-de-France et à Nantes

Les autorités sanitaires ont détecté deux cas du variant sud-africain issus d'un voyage religieux au Mozambique en décembre.

Le ministre de la Santé Olivier Véran le 14 janvier 2021
Le ministre de la Santé Olivier Véran le 14 janvier 2021 Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

La France est engagée dans une course contre la montre face aux mutations du coronavirus. Le ministre de la Santé Olivier Véran a indiqué jeudi 14 janvier à l'occasion de la conférence de presse hebdomadaire du gouvernement sur la situation épidémique que 200 à 300 nouvelles contaminations au variant britannique étaient détectées chaque jour sur le territoire. 

Les autorités redoutent également la diffusion d'une souche sud-africaine du Covid-19 déjà à l'origine de plusieurs foyers de contaminations à travers le pays. Mercredi, trois cas de ce variant avaient été identifiés sur le sol français. 

Le ministre de la Santé a indiqué jeudi qu'une personne était hospitalisée dans un état grave en Île-de-France. Elle avait séjourné quelques jours au Mozambique au cours du mois de décembre dans le cadre d'un voyage avec une congrégation religieuse. Une autre personne contaminée lors de ce séjour au Mozambique a été identifiée à Nantes

Les autorités travaillent à faire le lien entre les deux clusters pour éviter la propagation du virus dans les deux régions.

Protéger les territoires ultramarins

À lire aussi
Cette photo prise le 15 janvier 2021 montre des ampoules du vaccin Pfizer-BioNTech non diluées pour Covid-19, conservées à -70 ° dans un super congélateur de l'hôpital du Mans. coronavirus
Vaccin anti-Covid : la France revoit la cadence à cause des retards de Pfizer

Ces deux variants sont annoncés comme plus contagieux que le virus qui circulait jusqu'ici en France. Mais ils ne semblent pas provoquer davantage de formes graves, a souligné le ministre. 

Leur forte contagiosité fait cependant redouter un engorgement plus rapide des hôpitaux du pays, comme au Royaume-Uni, où la souche VOC-2020 du Covid-19 est désormais majoritaire sur tout le territoire.

Identifié en octobre par des chercheurs sud-africains, la souche 501Y.V2 du virus représente aujourd'hui plus de deux tiers des cas en Afrique du Sud. Des mesures vont être prises pour éviter sa diffusion dans les territoires ultramarins, à Moyette, en Guyane et à La Réunion, où les contrôles aux frontières vont être renforcés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Santé Gouvernement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants