1 min de lecture Santé

Coronavirus : Jean Castex souligne une situation "maîtrisée mais fragile"

Jean Castex a noté que la France s'était stabilisée sur un "plateau élevé", relevant une moyenne de "16.000 contaminations par jour".

Le Premier ministre Jean Castex lors d'une conférence de presse à Paris, le 7 janvier 2021, sur la stratégie actuelle du gouvernement français pour enrayer l'épidémie de coronavirus.
Le Premier ministre Jean Castex lors d'une conférence de presse à Paris, le 7 janvier 2021, sur la stratégie actuelle du gouvernement français pour enrayer l'épidémie de coronavirus. Crédit : Ludovic MARIN / POOL / AFP
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

Le Premier ministre Jean Castex a souhaité envoyer un double message lors de sa conférence de presse relative à la pandémie ce 14 janvier 2021. D'abord un message de félicitation pour les Français qui ont sur rester prudents pendant les fêtes puisqu'aucune flambée épidémique n'a été détectée. Un satisfecit aussi pour le gouvernement qui aurait, d'après le chef du gouvernement, mené la meilleure stratégie pour contrôler l'épidémie en comparaison avec ses voisins européens. Jean Castex a notamment relevé qu'en France les écoles ont pu demeurer ouvertes. 

Mais bien sûr, la France n'est pas sortie de l'épidémie, loin de là. Jean Castex a noté que la France s'était stabilisée sur un "plateau élevé", relevant une moyenne de "16.000 contaminations par jour". Bien loin de la barre des 5.000 contaminations qui était l'objectif affiché fin 2020. Pour le Premier ministre, cette situation demande une grande prudence et la mise en place de mesures plus strictes. La situation est "maîtrisée" mais "fragile" a déclaré Jean Castex avant de laisser la parole à différents membres de son gouvernement. 


Olivier Véran (Santé), Jean-Michel Blanquer (Education nationale), Bruno Le Maire (Economie et Finances), Elisabeth Borne (Travail), Roselyne Bachelot (Culture) et Frédérique Vidal (Enseignement supérieur) prendront la parole sur leurs domaines d'expertise aux côtés de Jean Castex. Dans la matinée, Jean Castex et Olivier Véran se sont rendus à Metz, déjà sous couvre-feu avancé depuis le 2 janvier, où ils ont défendu "des mesures de freinage". Un déplacement pour mettre l'accent sur la vaccination.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Jean Castex Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants