3 min de lecture Confinement

Confinement : Michel Cymes évoque les bienfaits des animaux de compagnies

La compagnie des animaux est bénéfique, et particulièrement en ces temps confinés. Attention à ne pas oublier qu'ils possèdent eux aussi des besoins. Veillez à ce qu'ils soient respectés, même pendant le confinement.

Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Confinement : Michel Cymes évoque les bienfaits des animaux de compagnies Crédit Média : Michel Cymes | Durée : | Date : La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Marie Gingault

J’ai déjà eu l’occasion de vous parler des bienfaits multiples que procure le fait d’avoir un animal de compagnie. Pour nombre de personnes âgées et isolées, ces animaux permettent de s’accommoder d’une forme de solitude. Et dans les familles, on ne compte plus les enfants apaisés par la présence d’un animal, en général un chat ou un chien.

J’ajoute que l’enfant qui s’en occupe se sent utile, développe sa générosité et son altruisme, ce qui est également excellent pour l’estime de soi. Donc oui, mille fois oui aux animaux de compagnie, surtout en période de confinement. D'ailleurs, la puissance publique ne s’y est pas trompée en autorisant récemment les refuges de la Société Protectrice des Animaux (SPA) qui le souhaitent à rouvrir leurs portes pour permettre l’adoption.

 
La procédure à respecter a cependant été modifiée en raison du confinement. D’abord, l’animal doit être choisi en amont sur le site de la SPA. Donc on ne se déplace pas à plusieurs reprises pour "faire son marché" comme c’était le cas auparavant. Ensuite, c’est le refuge qui vous fixe l’heure et le jour du rendez-vous via une attestation dématérialisée.
Enfin, la personne adulte qui adopte se déplace seule pour ramener l’animal à la maison (les enfants, malheureusement, doivent rester à la maison) et il ne faut pas oublier son attestation de déplacement sur laquelle il faut cocher la case "motif familial impérieux". 

Ne pas négliger les besoins de nos animaux pendant le confinement

Il ne faut pas oublier qu'en période de confinement, les animaux ont également des besoins qu'il ne faut pas négliger. Le chien a droit à sa promenade. D’ailleurs, si vous l’en privez, il vous fera vite savoir que ça lui pose un petit problème. Mais finalement, ça ne tombe pas si mal parce que ça vous permet aussi de prendre l’air 2 ou 3 fois par jour, ce qui est salvateur en période de confinement.

À lire aussi
Un rayon de viande bovine dans un supermarché (Illustration). consommation
Les infos de 12h30 - Alimentation : la consommation de viande en chute libre

Quant au chat, vous savez ce qu’il en est : il fait sa vie et vous devez, si vous en avez un, respecter son intimité comme vous le faites avec les autres membres de la famille. Le chat est un animal territorial, qui peut être perturbé par le fait qu’il y ait du monde à la maison en permanence. Vous savez ce qu’on dit de ce félin un peu particulier : ce n’est pas lui qui habite chez vous mais vous qui habitez chez lui... et c’est un propriétaire de chat qui vous le dit. 

Animaux et coronavirus

Concernant le coronavirus et le nettoyage des pattes lorsque nos compagnons à poils reviennent de l'extérieur, si j’en crois mes confrères vétérinaires, ça n’est pas une obligation. Cependant, si cela vous rassure, vous pouvez le faire. Mais attention : il ne faut en aucun cas utiliser des produits détergents ou de l’eau de javel ou même du gel hydroalcoolique si à la mode en ce moment. Je le dis parce qu’il s’est trouvé que des personnes se sont livrées à ce genre de toilette et c’est dangereux pour l’animal. Les pattes des animaux de compagnie, vous devez les nettoyer avec de l’eau savonneuse puis rincer abondamment, sans oublier de sécher les coussinets, histoire d’éviter les crevasses.  

À la maison, si un membre de la famille est contaminé ou ressent les symptômes de la maladie il est préférable de protéger notre animal de compagnie en évitant le contact. Si nous n’avons pas connaissance de contamination d’un être humain par un animal de compagnie, il y a eu de très rares cas de transmission de l’être humain vers l’animal de compagnie. 

Vous devez donc agir avec les animaux comme vous le faites avec vous-même et protéger votre compagnon à quatre pattes d'une personne touchée par la maladie ou suspectée de l’être, à votre domicile.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Coronavirus Animaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants