1 min de lecture Medef

Confinement : fermeture des commerces, "une décision absurde", selon Roux de Bézieux

INVITÉ RTL - Le président du Medef avance que les commerces ne sont pas des lieux de contamination, et souligne que le Conseil scientifique n'avait pas demandé une telle fermeture.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Geoffroy Roux de Bézieux, invité RTL du 19 novembre 2020 Crédit Image : ERIC PIERMONT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura édité par Victor Goury-Laffont

"Il faut que tout le monde soit ouvert. Cette mauvaise décision, qui était une faute, il faut accepter d'y mettre fin" : à l'instar d'élus et autres représentants patronaux, Geoffroy Roux de Bézieux continue à demander avec ferveur une réouverture des commerces dès le 27 novembre, alors que le gouvernement prévoit un déconfinement progressif à partir du 1er décembre. 

"Je ne peux pas croire que trois jours aient un effet épidémique", note le président du Medef, "les experts disent que ce n'est pas dans les commerces qu'on se contamine". Geoffroy Roux de Bézieux souligne que retarder l'ouverture des commerces augmentera l'affluence dans les boutiques, à l'approche des fêtes de Noël

Bruno Le Maire a demandé un report du Black Friday, pour éviter une rupture d'égalité entre petits commerces et plateformes de vente en ligne. "Tout est imaginable, mais pas 10 jours avant", estime Geoffroy Roux de Bézieux, qui craint qu'un report soit utilisé comme "prétexte" pour ne pas rouvrir les commerces le 27 novembre.

"La fermeture des commerces est une décision absurde, sans fondement sanitaire", assène-t-il "quand vous demandez au ministre de l'Économie si le maquillage est un produit essentiel, alors qu'il devrait plutôt s'occuper des impôts ou de la dette, ça donne quelque chose de baroque".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Medef Commerce Confinement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants