1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Comment prendre soin de ses ongles ?
3 min de lecture

Comment prendre soin de ses ongles ?

Certaines pratiques, voire certaines pathologies, peuvent fragiliser nos ongles. Que faut-il faire pour en prendre soin ? La manucure, notamment, n'est pas sans risque.

Du vernis à ongle. (Illustration)
Du vernis à ongle. (Illustration)
Crédit : Shaun F. / Pixabay (https://pixabay.com/fr/photos/vernis-%C3%A0-ongles-4537672/)
Comment prendre soin de ses ongles ?
00:04:42
Comment prendre soin de ses ongles ?
00:04:42
Micro générique Switch 795x530
Aline Perraudin

L’état de nos ongles reflète ne reflète pas toujours notre état de santé général.  Certaines pathologies peuvent affecter les ongles comme une anémie ou des troubles thyroïdiens, mais la plupart du temps, la fragilité des ongles n’a rien à voir avec une maladie particulière. On est plus ou moins bien lotis en termes de qualité d’ongles. On peut avoir des ongles cassants et mous ou, au contraire, très résistants. C’est en partie génétique. 

Les stries qu’on peut avoir sur les ongles ne sont pas forcément le signe d’une mauvaise santé. Ils apparaissent à un âge variable selon les personnes. Quant aux petites taches blanches, elles viennent de micro-traumatismes répétés, et non d’un manque de calcium. Ça, c’est une légende urbaine. Il n’en reste pas moins que pour bien pousser, les ongles ont besoin d’une alimentation diversifiée, apportant suffisamment de protéines, de vitamine B et de minéraux, fer, zinc, sélénium.

Ce qui peut fragiliser les ongles

Le trempage des mains dans l’eau tiède ou chaude est l’un des pires ennemis des ongles. Ils sont, en effet, constitués, comme nos cheveux, de kératine, une protéine qui n’aime pas l’eau. Donc, on porte des gants pour les travaux ménagers, en particulier lorsqu’on fait la vaisselle. Certains métiers - bouchers, pâtissiers, ouvriers du bâtiment-  qui exposent les ongles à l’humidité ou à des produits détergents, les rendent plus vulnérables. 

Les ongles peuvent être aussi abîmés sous l’effet de chocs. Pour limiter les traumatismes, il est préférable de les avoir courts, en tout cas, pas trop longs. Aux pieds, on les coupe au carré, en gardant les angles de chaque côté pour éviter les ongles incarnés, mais court devant pour que ce soit la chair qui bute dans la chaussure, et non l’ongle.

Prenez soin de vos cuticules

À écouter aussi

Venons-en aux cosmétiques, la manucure classique n’est pas sans risque pour les ongles. Ce qui affecte la santé de l’ongle dans la manucure, c’est le fait de repousser fortement, voire de décoller les cuticules, ces petites peaux qu’on a autour de l’ongle, m’a expliqué le Dr Sophie Goettmann, dermatologue et auteure de Vos ongles, tout un monde (éditions Actes Sud). 

Dans certains instituts, elles sont même coupées, un vrai massacre pour les ongles car les cuticules servent de joints d’étanchéité, empêchent le passage des microbes, et protègent les ongles d’infections. Donc s’il y a un geste à ne plus faire, c’est bien celui-ci ! On se contente de repousser légèrement les cuticules avec un linge ou de les masser avec une huile hydratante. 

Pour les femmes qui utilisent du vernis, l’idéal est d’en mettre cinq jours sur sept, et de laisser les ongles nus le reste du temps. Il est recommandé d’appliquer au préalable une base pour les protéger du jaunissement, de retirer le vernis avec un dissolvant, de préférence sans acétone. Si on a les ongles fragiles, on n’abusera pas des vernis permanents qui ne permettent pas de les laisser respirer. 

Quant aux faux ongles, il en existe plusieurs types, les capsules à coller se retirent avec un dissolvant qui est très desséchant pour les ongles. Pour retirer des faux ongles en gel, on doit les poncer, ce qui abîme aussi les ongles naturels. Il est donc préférable de s’en tenir à une utilisation occasionnelle, en tout cas, de faire des pauses. 

Les ongles repoussent d'environ 3 mm par mois

La bonne nouvelle, c’est que les ongles poussent, certes lentement mais sûrement, d’environ 3 mm par mois. Alors, si on a les ongles abîmés, on en retrouvera de tout neufs en quelques mois !

Enfin, sachez qu’il est possible de consulter en cas de souci avec ses ongles. 
Il faut alors se tourner vers un dermatologue. Toute anomalie traînante, inexpliquée sur un doigt ou un orteil peut être sérieuse, et doit amener à consulter. 

Sinon pour l’entretien habituel des ongles des pieds, on va voir un pédicure-podologue. Celui-ci traite les petites affections, comme les cors sous les ongles et les ongles incarnés. Et il oriente vers un dermatologue si besoin est. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/