1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Comment lutter contre le mal des transports ?
2 min de lecture

Comment lutter contre le mal des transports ?

Bientôt les grandes vacances et les transhumances. Pour les personnes touchées par le mal des transports, les voyages sont difficiles. Quelles sont les astuces pour voyager plus sereinement ?

L'autoroute A9 au niveau de Fabrègues, dans l'Hérault, en février 2021.
L'autoroute A9 au niveau de Fabrègues, dans l'Hérault, en février 2021.
Crédit : Benjamin Polge / Hans Lucas via AFP
Comment lutter contre le mal des transports ?
00:04:11
Comment lutter contre le mal des transports ?
00:04:11
Micro générique Switch 795x530
Aline Perraudin

Le mal des transports survient quand le centre de l’équilibre situé dans l’oreille interne  détecte un mouvement que les yeux ne perçoivent pas. Ces signaux contradictoires envoyés au cerveau peuvent provoquer une sensation de malaise, des nausées, des maux de tête, des sueurs froides… Ça peut aller jusqu’à des vomissements

Une personne sur trois est sensible au mal des transports. C’est très désagréable et fréquent en voiture, en train, en bateau… Et ça peut même arriver en avion.

Il y a des moyens de l’éviter. Il est par exemple conseillé de regarder l’horizon car ce point de référence indique clairement que vous vous déplacez. En voiture, il est donc préférable de conduire ou de s’asseoir à l’avant, car ainsi, on peut voir plus loin devant. 

En bateau ou en train, il est conseillé d’être dans le sens de la marche. Sur un bateau, on peut aussi rester sur le pont pour garder les yeux sur l’horizon. Dans un avion, il est préférable de se mettre côté hublot et de réserver un siège près des ailes. Là, les mouvements sont moins importants qu’à l’avant ou à l’arrière.

Installer son enfant au milieu, prendre une collation avant de voyager

À écouter aussi

Le mal des transports est rare chez les tout-petits mais il devient plus courant entre 2 et 12 ans. On ne sait pas exactement pourquoi. Assis à l’arrière, les plus petits peinent à voir  par la fenêtre. Il peut donc être judicieux d’installer son enfant au milieu sur la banquette arrière pour qu’il voie mieux l’horizon devant lui. 

En tout cas, que l’on soit enfant ou adulte, on n’a pas intérêt à lire, ni à fixer une console de jeu. En revanche, on peut écouter de la musique ou une histoire sur son Ipod. Fermer les yeux peut aider, car cela permet de résoudre le conflit entre ce que perçoit l’oreille interne et les yeux.

Avant de voyager, il est conseillé de prendre une collation, avec du pain ou une banane par exemple, pour ne pas être à jeun.  Car voyager le ventre vide augmente le risque de malaise. On s’habille de façon à ne pas avoir trop chaud. Si on sent que le malaise survient, on essaie de prendre l’air. On ouvre la fenêtre, on va sur le pont du bateau, ou on se déplace dans le train ou l’avion.

Des alternatives naturelles aux médicaments existent

Quand ça ne suffit pas, on peut aussi prendre des médicaments qui contiennent un antihistaminique, comme Nautamine, Nausicalm ou Mercalm, sont efficaces contre les nausées. Ils agissent vite. On peut les prendre une demi-heure avant le départ ou dès les premiers symptômes.

Attention, ils peuvent rendre somnolents, donc on ne peut pas les utiliser si on prend le volant ! Dans ce cas, ou si on a des contre-indications, comme un glaucome, on peut se tourner des solutions naturelles.

La racine de gingembre est efficace contre le mal des transports. On la trouve sous forme de poudre ou de liquide, dans des gélules ou des sirops. Il y a d’autres plantes réputées utiles contre le mal des transports, comme la menthe poivrée et la mélisse. Elles soulagent les troubles digestifs. En plus, elles ont une action rafraîchissante. On en trouve sous forme de sprays buccaux ou de mélanges d’huiles essentielles à inhaler. 

Enfin, il existe des bracelets anti-nausées censés stimuler des points d’acupuncture spécifiques. Ils sont d’une totale innocuité mais il faut savoir que leur efficacité, elle, n’a pas été démontrée.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/