1 min de lecture Sommeil

Bien-être : profiter d'une micro-sieste pour se requinquer

Profiter d'une micro-sieste pour se requinquer, c'est la minute qui peut tout changer du dimanche 1er mars.

tournesol-245x300 Une minute qui peut tout changer Juliette Dumas iTunes RSS
>
Profiter d'une micro sieste pour se requinquer Crédit Image : dima_sidelnikov | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Juliette Dumas

Étudiants, conducteurs... À vous tous qui avaient un coup de fatigue après le déjeuner, en rentrant le soir après une journée intense au travail, je vous propose de mettre en place un rituel de micro-sieste.

Elle est pratiquée régulièrement par les hommes politique, les sportifs, les artistes et vivement conseillé par les spécialistes du sommeil. On peut tous la pratiquer pour atteindre le même objectif : retrouver une bonne dose d’énergie.

D'abord, il faut trouver où la faire : profiter de la pause déjeuner, quand l'open space se vide. Ou sinon les toilettes sont aussi un endroit rêvé. Si vous êtes chez vous, installez-vous confortablement dans un fauteuil. Dans le bus, ça marche aussi. Fermez les yeux, détendez vous, relâchez les tensions dans les épaules et la nuque. Écoutez votre respiration, elle va ralentir et s'apaiser.

Il n'y a qu'une seule contrainte : programmer un réveil entre une minute et 20 minutes. Au-delà, vous tombez dans un sommeil beaucoup trop profond et le réveil sera compliqué. N’hésitez pas à bien vous étirer. L’intérêt ? C’est un sommeil express ultra réparateur. Cette micro-sieste va aussi chasser le stress, augmenter la concentration et la mémoire et vous rendre d'excellente humeur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sommeil Énergie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants