"La loi El Khomri n'a plus aucun intérêt", estime François Fillon

LE GRAND JURY - L'ancien premier ministre était prêt à voter la première mouture du texte sur le Code du travail. Les modifications apportées par Manuel Valls ne l'ont pas convaincu.

François Fillon au Grand Jury RTL/LCI/Le Figaro le 20 mars 2016 >
"Le Grand Jury" avec François Fillon, 1ère partie, 20 mars 2016 Crédit Image : RTL / Frédéric Bukajlo / SIPA PRESS | Crédits Média : RTL | Durée : | Date :
1/

La Loi Travail portée par Myriam El Khomri sera présentée en Conseil des ministres mercredi 23 mars. Le texte suscite l'indignation d'une partie de la gauche et de la société civile : une pétition, lancée par la féministe Caroline De Haas, également défenseure d'une primaire à gauche, a recueilli plus d'1,2 million de signatures sur le site Change.org. Des manifestations rassemblant entre 224.000 et 500.000 personnes ont eu lieu dans tout le pays les 9 et 12 et 17 mars derniers. Les syndicats et l'Unef, le premier syndicat étudiant dirigé par William Martinet, était en tête de cortège.

Une deuxième version du texte a été présentée par Manuel Valls. Le premier ministre a notamment lâché du lest sur le plafond des indemnités prud'homales. Au micro du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, François Fillon estime que "la loi El Khomri n'a plus aucun intérêt. Il reste un point positif : l'article sur les licenciements économiques mais il y a 70% de chances qu'il soit modifié au cours du débat par le groupe socialiste à l'Assemblée nationale. Tout le reste, ce sont des contraintes supplémentaires qui vont peser sur les entreprises."

L'élection de 2017 doit être l'occasion d'afficher à l'avance les changements que l'on veut faire

François Fillon, candidat à la primaire Les Républicains

François Fillon, qui s'était "dit prêt à voter la première mouture qui avait de vraies avancées pour les entreprises", pense que "cette réforme ne pouvait pas aboutir" parce que "la démocratie fonctionne avec des règles. François Hollande a été élu sur un programme de gauche. Il vient maintenant avec M. Valls et M. Macron et il fait des tentatives d'aller dans le sens d'une pensée économique plus libérale. L'élection de 2017 doit être l'occasion d'afficher à l'avance, de la manière la plus précise qui soit, les changements que l'on veut faire."

Le candidat à la primaire de la droite et du centre avance un calendrier. "Il faut que le 1er juillet 2017, le ministre du Travail arrive avec un Code du travail qui a été écrit et qu'il peut mettre tout de suite sur la table des débats", explique l'ancien premier ministre, fier de certains points de son bilan. "J'ai réussi quelques négociations. Pour les retraites, j'ai fait signer la CFDT sur la réforme des retraites. À ma connaissance, ce n'est pas le résultat que le gouvernement a obtenu aujourd'hui."

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7782457625
"La loi El Khomri n'a plus aucun intérêt", estime François Fillon
"La loi El Khomri n'a plus aucun intérêt", estime François Fillon
LE GRAND JURY - L'ancien premier ministre était prêt à voter la première mouture du texte sur le Code du travail. Les modifications apportées par Manuel Valls ne l'ont pas convaincu.
http://www.rtl.fr/actu/politique/la-loi-el-khomri-n-a-plus-aucun-interet-estime-francois-fillon-7782457625
2016-03-20 17:44:00
http://media.rtl.fr/cache/sVjCZoc6q_fy87AOZ9BZXQ/330v220-2/online/image/2016/0320/7782455377_francois-fillon-au-grand-jury-rtl-lci-le-figaro-le-20-mars-2016.jpg