Renoncement de François Hollande : tous les regards tournés vers Manuel Valls

Le chef de l'État a annoncé, jeudi 1er décembre, son intention de ne pas être candidat à l'élection présidentielle 2017.

Manuel Valls et François Hollande à Paris, le 11 novembre 2015
Crédit : ERIC FEFERBERG / POOL / AFP
Manuel Valls et François Hollande à Paris, le 11 novembre 2015

François Hollande ne sera pas candidat à sa propre succession, à l'élection présidentielle 2017. Un énorme coup de théâtre. "Je suis conscient des risques que ferait courir une démarche, la mienne, qui ne rassemblerait pas largement autour d'elle. Aussi, j'ai décidé de ne pas être candidat à l'élection présidentielle", a-t-il annoncé jeudi 1er décembre lors d'une allocution à l'Élysée. François Hollande devient ainsi le premier président de la Ve République à renoncer à briguer un nouveau mandat.

Dans un discours aux airs de testament politique, le socialiste a défendu son action à la tête de l'État. "L'engagement majeur que j'ai pris devant vous était de faire baisser le chômage. [...] Les résultats arrivent plus tard que je ne les avais annoncés, j'en conviens, mais ils sont là", a-t-il soutenu. Élu en 2012 face au président sortant Nicolas Sarkozy avec 51,6% des suffrages, François Hollande a connu un quinquennat notamment marqué par une impopularité inédite pour un chef de l'État de la Ve République. Mais lors de sa prise de parole, François Hollande n'a concédé qu'un seul regret : avoir proposé la déchéance de nationalité pour les terroristes binationaux. 

Durant son mandat, François Hollande s'est affirmé comme un chef de guerre, prenant la décision de mener plusieurs opérations extérieures au Mali, en Centrafrique, en Irak et en Syrie. C'est également sous sa présidence que la France a connu les pires attentats jamais subis depuis la Libération, en 2015 et 2016. 

RTL Matin en direct

8h35 - Patrick Kanner dit avoir pressenti quelque chose mais "ne pouvait pas imaginer" la décision de François Hollande. Le ministre plaidait en faveur d'une nouvelle candidature du président de la République. "Il a pris une décision courageuse, digne, respectable".

8h30 - Le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Patrick Kanner répondra aux questions d'Élizabeth Martichoux à 8h35. Une interview à retrouver en direct sur RTL et RTL.fr.

8h20 - "François Hollande est entré dans l'Histoire par la porte de sortie", estime Nicolas Domenach à l'antenne de RTL. Le journaliste du Figaro Guillaume Roquette n'est pas de cet avis. "On a vu hier un homme qui a commencé (son allocution, ndlr) par sept minutes d’auto-justification".

8h10 - "C'est assez inédit mais ce n'est pas surprenant", réagit Fabrice Lhomme à propos de la décision de renoncement de François Hollande. Le journaliste du Monde, coauteur avec Gérard Davet du livre Un Président ne devrait pas dire ça..., fait partie des personnes qui ont régulièrement côtoyé François Hollande pendant son quinquennat.

7h53 - Pour Benoît Hamon, si Manuel Valls est candidat à l'élection présidentielle, il serait préférable qu'il démissionne de ses fonctions à Matignon. "C'est toujours mieux la transparence", évoque-t-il. 

7h50 - Invité de RTL, Benoît Hamon a répondu aux questions d'Élizabeth Martichoux. L'ancien ministre de l'Éducation nationale a évoqué une "décision rare, [...] bienvenue", prononcée avec "gravité". "Il a utilisé les mots qui m'apparaissent justes", comme la "lucidité". "Il ne peut pas, il ne peut plus rassembler sa propre famille politique". Partant de là, le député des Yvelines estime qu'il a bien fait de "passer la main".

7h30 - Avant d'annoncer sa décision, peu de personnes de l'entourage de François Hollande étaient dans la confidence. Quelques heures avant l'allocution, plusieurs proches ont été prévenu, comme l'ancien ministre du Travail François Rebsamen, le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll, ou encore Julien Dray, Jean-Christophe Cambadélis ou la ministre de l'Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem.

>
François Hollande renonce à la présidentielle 2017 Crédit Image : dailymotion Crédit Média : France 2

7h18 - Invité de RTL, le député Les Républicains des Hauts-de-Seine Thierry Solère estime que François Hollande a fait preuve de "lucidité". Évoquant la position de son propre bord de l'échiquier politique, il estime que son parti est "aujourd'hui on est en ordre de marche", avec la candidature de François Fillon à l'élection présidentielle de 2017.

7h15 - Pour notre éditorialiste Alba Ventura, "Manuel Valls lui a mis le pistolet sur la tempe, dimanche". La multiplicité des candidats l'a poussé à "admettre son échec, son impuissance". Par cette décision, il a "acté le désaveu des Français et sa rupture avec la majorité". "Il a fait preuve de lucidité, probablement encouragé à ne pas aller s'abîmer, à ne pas abîmer cette gauche pour ne pas provoquer un nouveau 21 avril".

7h05 - Moins de vingt-quatre heures après l'annonce de François Hollande, huit Français sur dix, soit 82% des sondés, approuvent la décision du président de la République de ne pas se présenter à nouveau à l'élection présidentielle, selon un sondage Harris Interactive pour RMC. 



7h00 - Benoît Hamon est l'invité de RTL, au lendemain du renoncement de François Hollande. Le socialiste, député des Yvelines et candidat à la primaire de la gauche, a été ministre de l'Éducation nationale dans le gouvernement Valls en 2014 avant de devenir l'un des "frondeurs". Il répondra à partir de 7h45 aux questions d'Élizabeth Martichoux. Une interview à écouter et à suivre en direct sur RTL et RTL.fr.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786081177
Renoncement de François Hollande : tous les regards tournés vers Manuel Valls
Renoncement de François Hollande : tous les regards tournés vers Manuel Valls
Le chef de l'État a annoncé, jeudi 1er décembre, son intention de ne pas être candidat à l'élection présidentielle 2017.
http://www.rtl.fr/actu/politique/en-direct-renoncement-de-francois-hollande-suivez-la-matinale-de-rtl-7786081177
2016-12-02 06:59:00
http://media.rtl.fr/cache/58TxYsra3QdpA7atzddWZw/330v220-2/online/image/2016/1202/7786082429_000-io0ps.jpg