3 min de lecture AS Monaco

Lyon - Monaco : un Monaco réaliste s'impose face à un superbe OL

COMPTE-RENDU - Au terme d'un match superbe, Lyon s'est incliné 2-3 lors de la 29e journée de Ligue 1 face à l'AS Monaco qui revient à 5 points de Paris.

Alexandre Lacazette l'attaquant de Lyon
Alexandre Lacazette l'attaquant de Lyon Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

On attendait beaucoup de ce match, entre deux équipes adeptes du beau jeu et qui n'hésitent jamais à attaquer pour gagner. Cette attente a été largement comblée par deux protagonistes sublimes. Monaco a montré son réalisme et la classe de certains de ses joueurs en première période, avant que Lyon ne démontre que c'était une équipe à la force mentale exceptionnelle.

Menés 2-0 puis 3-1, jamais les Lyonnais n'ont lâché le match et ont donné des sueurs froides à des Monégasques devenus fébriles et moins efficaces dans la possession après l'entrée d'un Gourcuff tout de suite influent. Et malgré la défaite, l'OL peut être serein pour sa fin de championnat.

Monaco hyper réaliste

Moins de cinq minutes, c'est le temps qu'il a fallu à Monaco pour ouvrir le score, non sans l'apathie de la défense lyonnaise. Sur un centre de la droite, la balle rebondissait dans les 6 mètres avant que Berbatov ne remette en retrait pour Germain qui frappait et marquait. Le match était lancé et dans la foulée, Briand butta sur Isimat-Mirin, mais Lacazette suivit et piqua la balle qui passait juste au-dessus de la barre de Subasic. Mais le rythme ne baissait pas et Germain réalisait un superbe contrôle aérien sur un appel en profondeur avant de voir Anthony Lopes sortir vite et contrer sa frappe. Les premières minutes étaient folles.
 
Si Lyon tentait ensuite de mettre son emprise sur le jeu, Monaco avait une belle occasion de doubler la mise sur un contre. Berbatov glissa pour Germain et Rodriguez, le Français, arriva en premier mais ne put redresser la balle. Un manqué qui n'eut pas lieu à la 26e lorsque James donna un bijou de décalage côté gauche pour Germain qui centra fort pour Berbatov (hors-jeu) au second poteau. Le Bulgare remit involontairement en retrait à James qui marqua dans le but vide. Mais ce Lyon ne meurt jamais. Décalé sur le côté droit, Miguel Lopes avait l'intelligence de donner en retrait à Briand, seul au point de pénalty, qui ramena son équipe dans le match (32e). Peu avant la pause, un coup franc direct dans la surface de Lacazette, et un coup franc de Moutinho ne donnaient rien.

L'OL a montré que c'était une grande équipe

Au retour des vestiaires, le premier fait de match a été la blessure de Kurzawa, touché derrière la cuisse dès la 48e minute, et remplacé par Raggi. Mais cet incident n'a pas perturbé les Monégasques, qui réussirent le break. Berbatov partit côté droit et reçut un ballon superbe de James Rodriguez en profondeur. Le Bulgare, hors-jeu mais non signalé, trompait Lopes d'une pichenette pleine de classe (52e). Gourcuff entra alors en jeu et Lyon eut tout de suite plus de fluidité. A la 59e, Lopes, toujours disponible à droite, donnait en retrait pour Mvuemba dont la reprise à l'entrée de la surface était stoppée par Subasic. A la 67e, sur un centre de Bedimo, c'est Gourcuff qui reprit de volée dans la surface, mais ça passait au ras du poteau.

À lire aussi
Les joueurs de l'Olympique Lyonnais le 25 octobre 2020 Ligue 1 Uber Eats
Ligue 1 : Lyon s'impose largement face à Monaco et remonte au classement

Bedimo et Gourcuff devenaient alors les tourmenteurs des Monégasques. Sur un service parfait de l'arrière gauche, Briand ratait sa tête. Mais l'ex-Rennais se rattrapa à la 78e minute. Sur un ballon aérien, Koné devança Subasic pour remiser sur Briand qui réduisait l'écart de volée. La fin de match allait être terrible pour l'ASM dans un Gerland bouillant. Les joueurs ont poussé et l'on a vu Bedimo et Lopes monter sur chaque action. Lacazette était plus libre de ses mouvements avec l'entrée de Gomis, et l'homme en forme faillit adresser une passe décisive sur la tête de Briand, mais ça passait à côté (89e). Lyon s'inclina donc en montrant néanmoins que c'était une équipe qui pourra aller chercher ses objectifs de la saison.

La rédaction vous recommande
La rédaction vous recommande
Lire la suite
AS Monaco Ligue 1 Uber Eats Olympique Lyonnais
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants