3 min de lecture Sport

Ligue des champions : les plus grands craignent aussi le PSG

DÉCRYPTAGE - Le PSG connaîtra vendredi 21 mars le nom de son adversaire en quarts de finale de Ligue des champions, une compétition où il est désormais craint.

Nasserr Al-Khelaifi, président du PSG
Nasserr Al-Khelaifi, président du PSG Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Depuis la fin des huitièmes de finale de la Ligue des champions, les pronostics allaient bon train afin de savoir quel serait adversaire du Paris Saint-Germain en quarts de finale. Et étant donné le plateau très relevé de cette saison, il était assez compliqué de savoir quel serait le tirage le plus favorable aux Parisiens.

Mais autant Paris était assuré de rencontrer une grande équipe, en l'occurrence Chelsea, autant ses adversaires regardaient d'un œil inquiet un possible affrontement avec la plus grande puissance économique du football mondial. Pour les grosses écuries européennes, le PSG est devenu aujourd'hui leur égal, celui qui a des joueurs qu'eux même auraient voulu avoir.

Les adversaires craignent l'argent du Qatar

Bayern, Real et Barça sont les trois ogres que tous voulaient éviter, en tout cas se sont les seuls que le PSG ne tenait sans doute pas à croiser en quarts de finale de Ligue des champions. Mais la question ici est de se demander si pour certaines équipes le PSG ne vient pas compléter le trio pour en faire des "4 fantastiques" au-dessus du lot, du moins cette saison, et un duel entre certaines de ses équipes aurait sans doute arrangé les outsiders.

Ainsi, depuis l'arrivée du Qatar au PSG, son statut a changé de facto. Adossé à la puissance financière du fond d'investissement d'un pays assis sur des réserves de gaz colossales, le club de la capitale est devenu le concurrent numéro 1 des gros clubs sur le marché des transferts. Dans l'absolu, le PSG est même hors catégorie dans ce domaine, et seul Manchester City et son propriétaire, le Prince d'Abu-Dhabi, peuvent prétendre aux même standards. Ainsi, Paris est devenu autre chose qu'une force émergente, et ce à une vitesse record.

À lire aussi
Inter Milan
Super Ligue : à quoi ressemblerait cette nouvelle formule ?

Depuis leur arrivée tonitruante dans le football français, les Qataris ont avancé vite et bien pour le moment et il faut bien avouer que leurs millions n'ont pas été dépensés à tort et à travers.

Une cohérence dans le plan de marche

On se souvient qu'avant même d'officialiser leur arrivée, les dirigeants du PSG avait tenu à s'adjoindre l'expertise de Leonardo, qui sortait de deux expériences malheureuses avec le le Milan AC et l'Inter en tant qu'entraîneur. Mais c'est un autre volet du CV du Brésilien que QSI a voulu recruter, et c'est celui de membre de la direction sportive du grand Milan AC, celui du milieu des années 2000 qui a remporté la C1 en 2003 et 2007 et est arrivé en finale en 2005.

Avant les grands joueurs, avant le grand entraîneur (Kombouaré était resté les 6 premiers mois sur le banc), le Qatar voulait un ingénieur pour bâtir les fondations d'un futur grand club. Et c'est ensuite que le "bling bling" s'est mis en marche, mais pas n'importe comment. Leonardo a d'abord prix du caractère avec Zlatan Ibrahimovic, Thiago Silva et Thiago Motta, les trois patrons du PSG. Il a ensuite tenu à apporter une touche de jeunesse à gros potentiel avec le désormais exceptionnel Marco Verratti et le futur tout bon Lucas. Lavezzi, Alex et Maxwell sont les joueurs solides et dévoués au collectif qui assurent la stabilité d'un vestiaire, et transmettent la connaissance du haut niveau international. Depuis, Jean-Claude Blanc a pris le relais à la direction du club, lui qui a été l'artisan de la renaissance de la Juventus.

Au moment du tirage au sort des quarts de la Ligue des champions, à Nyon, les grands dirigeants du football européen n'avaient plus de regard condescendant envers Nasser Al-Khelaifi. Ils le voyaient comme un concurrent légitime et quasiment tous lorgnaient avec envie sur certains de ses joueurs. C'est sans doute la plus grande réussite du PSG, pour le moment.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sport Manchester United Football
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants