3 min de lecture Stade Rennais

Le PSG tient Monaco à distance, l'ASSE et l'OM rattrapent Lille

BILAN LIGUE 1 - Le PSG a gardé ses cinq points d'avance sur Monaco, Rennes a imposé sa loi à Nantes, Lille et Lyon se sont neutralisés, l'ASSE et l'OM sont tout près du podium.

Zlatan Ibrahimovic, attaquant du Paris Saint-Germain
Zlatan Ibrahimovic, attaquant du Paris Saint-Germain Crédit : PASCAL PAVANI / AFP
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

Comme presque chaque semaine, l'une des deux locomotives gagne, puis l’autre lui répond. Pour cette 26e journée de Ligue 1, c’est le deuxième, l’AS Monaco, qui a ouvert les débats avec sa victoire arrachée dans les dernières minutes du temps additionnel face à Reims (3-2), vendredi 21 février. Malgré les buts de Valère Germain, qui remplace admirablement Falcao, de Jérémy Toulalan, buteur pour la 3e fois de sa carrière en L1, il a fallu attendre la 90+5e pour que Laywin Kurzawa délivre les Monégasques.

Monaco était donc revenu à deux points de son concurrent pour le titre avant le Toulouse-PSG de dimanche après-midi. Mais Zlatan Ibrahimovic, plus que jamais meilleur buteur du championnat avec ses 20e, 21e et 22e réalisations lors de la victoire parisienne 4-2, a rapidement remis le compteur à cinq unités. Cinq jours après leur démonstration à Leverkusen en Ligue des champions, les Parisiens ont toutefois été bousculés par les Toulousains et notamment Wissam Ben Yedder, auteur d'un doublé.

Encore une purge pour finir

Dans la course à l’Europe, si les places n'ont pas bougé, les écarts ont évolué. L’Olympique de Marseille a obtenu un succès étriqué mais essentiel face à Lorient (1-0), avant le déplacement la semaine prochaine au Parc des Princes pour le “Clasico”. Dans la foulée, l’AS Saint-Étienne est allée s’imposer 2-0 sur la pelouse du SC Bastia.

Toujours dans ce deuxième grand feuilleton du championnat, tout le monde attendait le choc du dimanche soir entre Lille (3e) et Lyon (6e). Sauf que sur le terrain, cela n’avait rien d’une grande affiche mais plutôt d’une purge, comme la semaine dernière, à la différence notable qu'il n'y a pas eu le moindre but cette fois-ci (0-0). Du coup, même si René Girard s’est dit “satisfait” du résultat, les Lillois réalisent la mauvaise opération de la journée et voient les Stéphanois revenir à un point et les Marseillais à trois longueurs.

Situation critique à Évian

À lire aussi
Ligue 1 Uber Eats
Ligue 1 : Lyon s'impose largement face à Monaco et remonte au classement

Pour le maintien, il y avait le match de la peur entre Valenciennes (18e) et Sochaux (19e). Les Lionceaux, comme lors du match contre Ajaccio, ont sauvé les meubles dans les derniers instants avec le but égalisateur de Florian Marange à la 89e pour le 2-2.

Ce score n’est toutefois pas si dommageable pour les deux équipes, car Ajaccio, lanterne rouge, a perdu 2-0 contre Montpellier, qui fait un bond de trois places. Au moment où le premier non relégable, Évian, s’est incliné 2-1 à Bordeaux. Incapables de gagner depuis 10 matches, les Hauts-Savoyards n’ont plus que deux unités d’avance sur la zone rouge.

Juste au-dessus, Guingamp s’est donné de l’air face au club qui le précède au classement, Nice (1-0). Le dernier match remporté par les Bretons remontait à la 15e journée, fin novembre (1-0 contre Nantes).

Rennes s'offre le derby de l'Ouest

Les Canaris, d’ailleurs, ont été humiliés 3-0 à domicile par leurs rivaux Rennais. "On n'a pas joué, on a été nuls du début à la fin dans tous les domaines", a lâché l'entraîneur nantais Michel Der Zakaraian. Rennes a donc pris une belle revanche par rapport à la défaite 3-1 subie à l'aller.

Mais à l'époque, il n'y avait pas Paul-Georges Ntep ni le très bon Ola Toivonen, qui s'avèrent être pour l'instant les deux très bons coups du mercato hivernal
. Le premier cité, grand espoir français (21 ans), a ouvert son compteur parmi l'élite tandis que le Suédois, d'un petit ballon piqué, compte déjà 4 buts à son actif.

La rédaction vous recommande
Concours
Lire la suite
Stade Rennais Sport Football
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants