3 min de lecture Ligue des champions

PSG, OM, Rennes : bilan calamiteux à mi-parcours en Ligue des champions

ÉCLAIRAGE - Après trois journées sur six dans la phase de poules de la reine des coupes d'Europe, Marseille et Rennes sont quasiment éliminés de la course aux 8es de finale tandis que Paris est en difficulté.

Dimitri Payet au Pirée avec Marseille le 21 octobre 2020
Dimitri Payet au Pirée avec Marseille le 21 octobre 2020 Crédit : LOUISA GOULIAMAKI / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Une seule victoire en neuf matches, celle du PSG face au modeste Basaksehir (0-2), aucun point pris par Marseille, désormais co-détenteur du record de défaites consécutives dans l'épreuve avec Anderlecht, un seul empoché par Rennes, contre les Russes de Krasnodar (1-1). Deux mois et demi après les aventures des Parisiens et des Lyonnais à Lisbonne, les clubs français font grise mine en Ligue des champions après trois journées sur six.

Certes, aucun d'entre eux n'est encore officiellement éliminé, et l'Atalanta Bergame a prouvé la saison dernière qu'il était possible d'atteindre les 8es de finale - et même les quarts - en perdant ses trois premiers matches en phase de poules. Mais à mi-parcours, l'heure n'est guère à l'optimisme pour l'OM et Rennes, qui vont avant tout tenter d'arracher la 3e place synonyme de repêchage en Europa Ligue. Elle est à l'inquiétude pour Paris.

Jamais le Paris Saint-Germain n'avait perdu deux de ses six matches de poules depuis l'arrivée des Qataris en 2011. Au revers initial face à Manchester United (1-2) au Parc des Princes est donc venue s'ajouter celui à Leipzig (2-1), mercredi 4 novembre. Penalty raté du buteur Angel Di Maria, main de Presnel Kimpembe dans la surface, carton rouge pour Idrissa Gueye puis ce même Kimpembe... La copie est inquiétante pour le vice-champion d'Europe.

Paris sur un fil

Heureusement pour le PSG de Thomas Tuchel, Man. United s'est incliné à Istanbul (2-1). Le club anglais compte 6 points, comme Leipzig, contre 3 pour Paris et Basaksehir. Le champion de France a déjà grillé deux jokers. La lutte pour les deux premières places s'annonce intense dans ce groupe H. Le champion de France recevra Leipzig le 24 novembre, ira à Manchester le 2 décembre, accueillera Istanbul le 8 décembre.

À lire aussi
sondage
Raymond Domenech : une majorité de Français le juge compétent et sympathique

Les trois semaines à venir avant le prochain match devraient au moins permettre à l'infirmerie de se vider. Étaient absents en Allemagne Kylian Mbappé, Neymar, Marco Verratti, Mauro Icardi et Julian Draxler, sans parler de Juan Bernat qui ne reviendra pas avant plusieurs mois. Jamais Tuchel n'a pu aligner son équipe type cette saison. Mais l'Allemand sera-t-il encore sur le banc pour le sprint final ?

Floué à Chelsea, Rennes vise la 3e place

Pour le Stade Rennais, la mission s'annonçait difficile à Chelsea. Elle a vite viré à l'impossible. Sans leur joyau Eduardo Camavinga, les Bretons ont vite rendu l'âme, concédant deux penalties généreusement accordés et un carton rouge injuste à une équipe anglaise bienheureuse de voir les buts venir à elle aussi facilement.  

Après un nul contre Krasnodar et une défaite contre le Séville FC, Rennes (1 pt) est donc dernier du groupe E à égalité avec les Russes, tandis que Chelsea et les Espagnols comptent 7 points. Prochain match : la venue des Bleus de N'Golo Kanté au Roazhon Park le mercredi 24 novembre.

Marseille comme Anderlecht et Midtjylland

La veille, l'Olympique de Marseille sera peut-être devenu la première équipe de l'histoire à avoir enchaîné 13 défaites dans la reine des coupes européennes. La série noire a paradoxalement débuté dans la joie avec une qualification en 2012 pour les quarts de finale sur la pelouse de l'Inter Milan malgré un revers 2-1 (succès 1-0 à l'aller au Vélodrome).

Depuis, les Phocéens n'y arrivent plus, que ce soit face au Bayern Munich (deux fois) cette année-là, puis dans un groupe avec Arsenal, Naples et le Borussia Dortmund en 2013, et cette saison contre Manchester city (0-3), le FC Porto (2-1) et l'Olympiakos (1-0). Mardi 23 novembre, le groupe de André Villas-Boas reçoit Porto avec l'espoir de ne pas devenir la risée du continent. 

S'il ne parvient toujours pas à marquer, pourra-t-il seulement décrocher le nul ? Avant les trois dernières journées, City domine ce groupe C avec 9 points devant Porto (6 pts), l'Olympiakos (3 pts) et donc l'OM (0 pt). Une seule autre équipe affiche un 0 pointé dans les huit groupes : Midtjylland, champion du Danemark, dans le D avec Liverpool, l'Ajax Amsterdam et l'Atalanta.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue des champions Paris Saint-Germain Olympique de Marseille
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants