2 min de lecture Ligue des champions

PSG-Manchester : attention à la période de trois semaines avant le retour

ÉCLAIRAGE - Paris doit disputer cinq matches entre son 8e de finale aller et le retour au Parc des Princes face à Manchester United. Tuchel doit veiller à garder un groupe mobilisé tout le ménageant.

Kylian Mbappé au Parc des Princes le 25 août 2018
Kylian Mbappé au Parc des Princes le 25 août 2018 Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et Nicolas Georgereau

Le calendrier contemporain de la Ligue des champions est ainsi fait. Entre le tirage au sort des 8es de finale et la manche aller sur la pelouse de Manchester United, huit semaines se sont écoulées pour le Paris-Saint-Germain. Ce temps de latence grimpe même à neuf semaines dans le cas de l'Olympique Lyonnais avant de recevoir le FC Barcelone.

Auteurs d'une grande performance à Old Trafford avec une victoire 2-0 qui leur assure en théorie 100% de chances de qualification pour les quarts, les Parisiens doivent désormais patienter trois semaines avant le match retour, programmé le mercredi 6 mars. Attention, car cette longue période est toujours particulière.

Souvent piégeuse, elle permet parfois aux adversaires de se remettre en selle. L'exemple récent le plus marquant reste bien sûr celui d'une improbable "remontada" du FC Barcelone face à ce même PSG en mars 2017. En démonstration à l'aller (4-0) avec des buts de Cavani, Di Maria (doublé) et Draxler, les hommes d'Emery s'était écroulé au retour au Camp Nou (6-1), alors qu'ils avaient là aussi 100% de chances de passer sur le papier.

Gérer l'effectif

Comme il l'a fait avant Manchester United-PSG, Tuchel va donc encore devoir soigner l'approche mentale. "Si nous sommes capables de gagner ici, Manchester United est capable de gagner chez nous, a-t-il déjà prévenu. C'est 2-0, mais c'est la mi-temps. Jamais une équipe n'a gagné à la mi-temps".

À lire aussi
Le 11 de départ de Lille à Valence le 5 novembre 2019 Ligue des champions
Lille : comment expliquer la mauvaise forme du LOSC

L'entraîneur allemand va aussi devoir gérer son effectif, le ménager, le faire tourner. Cinq matches sont au programme avant le 6 mars. Dimanche 17 février (21h), le leader de la Ligue 1 avec 10 points d'avance sur Lille est attendu à Saint-Étienne pour l'affiche de la 25e journée. Trois jours plus tard, il y aura la réception de Montpellier en match en retard de la 17e puis celle de Nîmes lors de la 26e le samedi 23.

5 matches pour le PSG, 4 pour MU

C'est ensuite Dijon qui se déplacera au Parc des Princes le mardi 26 pour un quart de finale de Coupe de France. Enfin, Paris ira à Caen, qui se bat pour le maintien, le samedi 2 mars, quatre jours avant la réception de United. Si le club de la capitale a prouvé qu'il pouvait se passer de ses stars blessés Neymar et Cavani, de nouvelles blessures ne serait bien sûr pas de bonnes nouvelles.

De leur côté, les Mancuniens ont deux chocs à venir, à Chelsea en Coupe lundi 18 février puis contre Liverpool le dimanche 14. Il y aura ensuite un déplacement à Crystal Palace le mercredi 27 et la réception de Southampton le samedi 2 mars. Soit un match de moins que Paris au programme.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue des champions Paris Saint-Germain Manchester United
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants