1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. OM-Lens : la victoire ou la crise à Marseille
2 min de lecture

OM-Lens : la victoire ou la crise à Marseille

ÉCLAIRAGE - L'Olympique de Marseille n'a remporté qu'un seul de ses six derniers matches de Ligue 1 avant de recevoir le 10e, mercredi 20 janvier(21h) en match en retard de la 9e journée.

Dimitri Payet et Florian Thauvin au stade Vélodrome le 19 décembre 2020
Dimitri Payet et Florian Thauvin au stade Vélodrome le 19 décembre 2020
Crédit : NICOLAS TUCAT / AFP
OM-Lens : la victoire ou la crise à Marseille
01:11
Etienne Baudu & Gregory Fortune

C'est un Olympique de Marseille en crise qui reçoit Lens, mercredi 20 janvier (21h) au stade Vélodrome, pour un match en retard de la 9e journée de Ligue 1. La rencontre initialement prévue le 30 octobre avait été reportée en raison de nombreux cas de Covid-19 dans les rangs nordistes. 

Le ton est encore monté le week-end dernier après la défaite des Phocéens face au dernier au coup d'envoi, le Nîmes Olympique (1-2). 6e avec 32 points, l'OM compte désormais huit points de retard sur le 3e, Lyon, et 10 sur la 2e place occupée par Lille (seulement devancé à la différence par le PSG) - Lens est 10e avec 28 points.

Surtout, les hommes d'André Villas-Boas restent sur une piteuse série depuis la mi-décembre : une seule victoire, contre Montpellier (3-1), lors de leurs six derniers matches de L1, après un quasi sans faute lors des 14 premières journées. Il y a aussi eu récemment la défaite lors du Trophée des champions face au PSG (2-1).

"Pourris gâtés"

La dernière défaite face à Nîmes a fait tâche, et les joueurs en ont pris pour leur grade. D'abord de la part de leur entraîneur, très déçu par leur comportement. "On n'a pas été bons, avec un mauvais état d'esprit. Je ne suis pas content de ce manque d'envie". Le Portugais a même demandé "pardon aux supporters" pour un "match misérable".

À lire aussi

Le lendemain c'est le président Jacques-Henry Eyraud qui est descendu dans le vestiaire. Celui qui est depuis des mois la cible de supporters qui demandent sa démission est venu passer un savon aux joueurs, des "pourris gâtés", selon des témoins de la scène. Il aurait même menacé ceux qui arrivent en fin de contrat : ils ont désormais 48 heures pour dire s'ils comptent rester professionnels jusqu'au bout. Sinon, ils ont 13 jours pour trouver un nouveau club. Une intervention musclée saluée par "AVB". 

Où est McCourt ?

Parmi les principaux joueurs visés, Florian Thauvinen fin de contrat en juin et qui a manqué un penalty face à Nîmes, et Dimitri Payet, aux statistiques désastreuses : cinq ou six sprints contre les "Crocodiles". Certains supporters se demandent aussi où est le vrai boss, le propriétaire américain Frank McCourt, invisible depuis plusieurs mois.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/