2 min de lecture Mercato

Mercato : Ranieri à Lyon, la rumeur s'intensifie

LE JOURNAL DU MERCATO - L'entraîneur italien de Nantes sera-t-il le successeur de Bruno Génésio sur le banc lyonnais la saison prochaine ?

Claudio Ranieri et Adrien Thomasson avec Nantes le 15 octobre 2017
Claudio Ranieri et Adrien Thomasson avec Nantes le 15 octobre 2017 Crédit : NICOLAS TUCAT / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

31 mars-6 avril. Depuis quasiment une semaine, plus un jour ou presque ne passe sans que le nom de Claudio Ranieri ne soit associé à l'Olympique Lyonnais. Vendredi 6 avril, le quotidien Le Parisien en remet une couche en titrant dans ses pages sports un article de deux colonnes "Ranieri se verrait bien à Lyon".

Entraîneur depuis la fin de sa carrière de défenseur en 1986, à l'âge de 35 ans (il en a aujourd'hui 66), l'Italien est en poste à Nantes, son 16e club, depuis juin 2017. Il a auparavant connu Naples, la Fiorentina, Parme, la Juventus et l'Inter Milan en Italie, Valence et l'Atlético de Madrid en Espagne, Chelsea et Leicester, avec qui il a été champion à la surprise générale en 2016, en Angleterre.

En France, il est aussi renommé pour avoir fait remonter Monaco en Ligue 1 (saison 2012-2013), avant de terminer 2e derrière le PSG et de qualifier le club de la Principauté pour la phase de poules de la Ligue des champions. Cette saison, Nantes a réalisé une excellente entame de championnat, se montrant solide à défaut de produire du spectacle. Les Canaris sont 8es à sept journées de la fin.

Ranieri, spécialiste des mandats courts

Ranieri quittera-t-il la Loire-Atlantique au bout d'un an seulement ? Ses mandats ne durent jamais très longtemps. Selon Le Parisien, la tendance semble forte. Pas totalement en accord avec ses dirigeants, il aurait laissé entendre à des proches que son départ pour Lyon était une piste possible.

À lire aussi
Karim Benzema avec le Real Madrid en août 2017 Mercato
Lyon : Karim Benzema à l'OL, une idée difficilement réalisable

Du côté de l'OL, le président Jean-Michel Aulas continue de défendre publiquement son actuel entraîneur. "J'ai trouvé Bruno (Génésio) et ses joueurs tout à fait pertinents", a-t-il ainsi déclaré après le succès contre Toulouse (2-0), dimanche 1er avril. En coulisses, l'élimination en 8es de finale de Ligue Europa face au CSKA Moscou a forcément laissé des traces.

Génésio n'est jamais parvenu à faire l'unanimité

En poste depuis décembre 2015 et l'éviction d'Hubert Fournier, l'ancien adjoint Génésio n'est jamais parvenu à faire l'unanimité chez les supporters lyonnais. Sous son mandat, l'OL a terminé 2e puis 4e de Ligue 1. Mais l'an passé, son parcours en Ligue des champions s'est arrêté dès la phase de poules (3e derrière la Juventus et le Séville FC), avant une demi-finale perdue en Europa League.

Génésio résistera-t-il à une deuxième non qualification de suite pour la plus prestigieuse des coupes d'Europe ? Lyon est pour l'heure 4e de L1 à deux points de Marseille (3e) et sept de Monaco (2e). Seules les deux 1res places offrent un billet dans la cour des grands. Le 3e doit franchir deux tours préliminaires. Le Lyon-Nantes du 28 avril prochain pourrait ressembler à une passation de pouvoir.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mercato Olympique Lyonnais FC Nantes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants