2 min de lecture Ligue 1 Conforama

Mercato PSG : Tuchel veut une grande lessive chez les remplaçants

ÉCLAIRAGE - Pour l'entraîneur allemand, les joueurs censés incarner une alternative ne sont absolument pas au rendez-vous en cette fin de saison.

Christopher Nkunku et Éric Maxim Choupo-Moting avec le PSG le 23 février 2019
Christopher Nkunku et Éric Maxim Choupo-Moting avec le PSG le 23 février 2019 Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et Le Service des Sports

"On va toujours défendre les joueurs si on a l'impression qu'ils jouent avec une grande mentalité, et avec faim. Mais aujourd'hui, ce n'est pas possible". Pour la première fois de la saison, l'entraîneur du PSG Thomas Tuchel n'a pas protégé son groupe après la défaite à Nantes (3-2), mercredi 17 avril, qui repousse encore l'officialisation du titre de Champion de France.

Paris s'est rendu en Loire-Atlantique sans de nombreux cadres, de Neymar à Cavani en passant par Di Maria, Thiago Silva, Marquinhos, Verratti, Bernat et Mbappé. Pour les cinq premiers cités, il s'agit de blessures dont le coach allemand se serait bien passé. Mais une fois dressé ce constat, la tournure des événements conforte sa position, lui qui n'a de cesse d'alerter sa direction sur la faible densité de son effectif.

Car ce qui est mis en lumière au Paris Saint-Germain depuis dix jours, c'est que les joueurs censés incarner une alternative ne sont absolument pas au rendez-vous. Les Kimpembe, Draxler, Kehrer, Kurzawa, Nkunku... ont tous failli aux yeux de Tuchel, qui n'hésite donc plus à les accabler.

Il a toujours confiance en ses cadres

Ce jugement traduit en fait la volonté de l'ancien coach du Borussia Dortmund d'un grand ménage à l'intersaison, mais chez les remplaçants, pas au niveau des cadres, en qui il a totalement confiance. La preuve, c'est qu'il a épargné Mbappé de cette galère à Nantes. Comme si il avait un peu anticipé cette nouvelle sortie de route des seconds couteaux.

À lire aussi
Neymar avec le Brésil le 13 octobre 2019 à Singapour Paris Saint-Germain
PSG : Neymar absent quatre semaines pour une blessure aux ischios-jambiers

Par ailleurs, le secteur médical du club n'échappera pas non plus à un audit dans les semaines à venir. Comment expliquer une telle hécatombe à ce moment crucial de la saison ? Certains observateurs se demandent ainsi comment le PSG aurait pu rivaliser en Ligue des champions face au FC Barcelone s'il s'était qualifié contre Manchester United...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama Paris Saint-Germain Thomas Tuchel
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants