1 min de lecture Ligue 1 Uber Eats

Mediapro : Laurent Wauquiez en médiateur pour régler le conflit avec la LFP ?

ÉCLAIRAGE - La ville de Shangaï, qui détient indirectement le nouveau diffuseur de la Ligue 1 en France, est jumelée depuis plus de 30 ans avec la région Rhône-Alpes - Auvergne. Une intervention de son président Laurent Wauquiez pourrait avancer le conflit avec la Ligue de football professionnel.

Christelle Rebiere RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Mediapro : Laurent Wauquiez en médiateur pour régler le conflit avec la LFP ? Crédit Image : JEAN-PIERRE CLATOT / AFP | Crédit Média : Philippe Dova | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Dova édité par Gregory Fortune

Suite du feuilleton entre Mediapro et la Ligue de football professionnel, alors que la 7e journée de Ligue 1 a vu Lille, vainqueur de Lens 4-0 dimanche 18 octobre, prendre les commandes devant le PSG. Le nouveau diffuseur principal du football français souhaite toujours renégocier les droits télés acquis en 2018 et n'a pas payé son échéance d'octobre. La LFP ne l'entend pas de cette oreille et le bras de fer pourrait bien prendre une tournure politico-diplomatique entre la Chine et la France.
Orient Hontai Capital, le propriétaire chinois de Mediapro, n'est en fait que la filiale d'investissement d'un groupe côté en bourse et contrôlé à 100% par la municipalité de Shangaï, via de multiples entreprises publiques de service (gaz et pétrole, distribution du courrier, plus grand groupe de médias chinois, Shangaï Electric ou encore Shangaï Construction Group, l'un des géants mondiaux du bâtiment).


Pour ses actionnaires, les 172 millions d'euros que Mediapro devait verser à la Ligue avant le 6 octobre ne sont qu'un détail. Seulement voilà, encouragés il y a encore quelques années, les investissements à l'étranger sont désormais fortement déconseillés par le pouvoir central. Alors, si l'État n'est pas directement en première ligne, la Chine n'a aucun intérêt à perdre la face avec Mediapro. Selon un diplomate chinois en retraite, il serait bon que les choses puissent s'arranger à l'amiable, par le dialogue. 

Liens très solides

Dans ce contexte, la solution pourrait venir de Laurent Wauquiez, le président de la région Rhône-Alpes - Auvergne, qui est jumelée avec la ville de Shangaï depuis plus de 30 ans. Les deux collectivités entretiennent des liens très solides. Une intervention de l'homme politique français de 45 ans (Les Républicains) auprès du maire de Shangaï pourrait ainsi être une piste.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Uber Eats Médias Télévision
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants