1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Marseille-Lyon : l'OM peut se permettre de griller un joker, pas l'OL
2 min de lecture

Marseille-Lyon : l'OM peut se permettre de griller un joker, pas l'OL

PRÉSENTATION - Entre ses demi-finales aller et retour de Ligue Europa Conférence, Marseille reçoit Lyon en clôture de la 35e, journée de Ligue 1, dimanche 1er mai (20h45).

Le Lyonnais Moussa Dembélé face aux Marseillais William Saliba et Pol Lirola le 1er février 2022 à Décines-Charpieu
Le Lyonnais Moussa Dembélé face aux Marseillais William Saliba et Pol Lirola le 1er février 2022 à Décines-Charpieu
Crédit : OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP
Gregory Fortune & AFP

Tension, suspense, rivalité. Les "Olympicos" se sont imposés ces dernières années un grand moment de chaque saison de Ligue 1, souvent serrés, parfois spectaculaires mais aussi très chaud en tribunes. Positionné en fin de saison (35e journée) comme dimanche 1er mai (20h45), le 118e de l'histoire en devient plus alléchant encore, même si les deux formations ne semblent pas lutter dans la même catégorie. 

Marseille, 2e (65 points), compte 13 points de plus que Lyon, reste en course pour un trophée européen (la Ligue Europa Conférence) malgré son revers 3-2 à Rotterdam contre le Feyenoord en demi-finale aller jeudi 28 avril (retour jeudi 5 mai, 21h) et tient la corde pour décrocher la 2e place, synonyme de billet direct pour la Ligue des champions la saison prochaine, aux côtés du champion de France, le PSG

Avec six points d'avance sur Rennes et Monaco (59 pts), mais une moins bonne différence que les Bretons (+23 contre +39), chez qui ils joueront lors de la 37e journée, Dimitri Payet et ses partenaires disposent d'un joker et demi. Autrement dit, ils peuvent perdre une fois et concéder un nul sans être repris lors des quatre derniers matches. Leurs deux autres adversaires d'ici la fin de la saison sont Lorient (15e) et Strasbourg (6e, 56 pts).

L'OL condamné au sans-faute

Quant à Lyon, sa 8e place (52 pts) l'oblige sans doute à un sans-faute, car la dernière place qualificative pour l'Europe (la 5e, occupée par Nice, 57 pts) est déjà cinq points devant, à moins d'un carambolage de résultats rendant la 6e place européenne. Après son déplacement à Marseille, l'OL ira à Metz (20e), recevra Nantes (10e) et se rendra à Clermont (17e). Un programme qui renforce encore l'importance de cet "Olympico".

À écouter aussi

Les hommes de Peter Bosz vivent une fin de saison paradoxale : capables de s'offrir des démonstrations offensives, comme lors de leurs deux derniers matches à domicile (6-1 puis 5-2 contre Bordeaux et Montpellier), ils déjouent aussi assez régulièrement, comme à Brest le 20 avril (défaite 2-1) et à Reims (0-0) un mois plus tôt. Les Lyonnais ont aussi encaissé deux gifles contre Rennes en L1 (2-4) et West Ham en Ligue Europa (0-3).

Match aller reporté puis renversant

Pour mémoire, le match aller à Décines-Charpieu avait été interrompu après une poignée de minutes le 21 novembre en raison d'un jet de bouteille ayant atteint Dimitri Payet. L'OL avait écopé d'un point de pénalité, avant d'en prendre trois sur la pelouse (victoire 2-1) lorsque la partie avait été rejouée, le mardi 1er février, à huis clos. 

Mené dès la 10e minute après un but de Mattéo Guendouzi, les partenaires d'Anthony Lopes s'étaient rebellés dans le dernier quart d'heure grâce à Xerdan Shaqiri (76e), parti depuis, et Moussa Dembélé (89e). Un succès tellement symbolique de la contrastée saison lyonnaise. Mais à la fin, la pièce retombera-t-elle du bon côté ?

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/