1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Lyon : comment Rudi Garcia a fait taire les critiques

Lyon : comment Rudi Garcia a fait taire les critiques

ECLAIRAGE - Dix mois après son arrivée compliquée à Lyon, l'ancien coach de Marseille, Lille ou l'AS Rome est en demi-finales de la Ligue des champions.

L'entraîneur de l'OL Rudi Garcia à Lisbonne le 15 août 2020
L'entraîneur de l'OL Rudi Garcia à Lisbonne le 15 août 2020
Crédit : FRANCK FIFE / AFP / POOL
louis
Louis Chahuneau
Journaliste

Il tient sa revanche. Régulièrement moqué sur les réseaux sociaux à son arrivée à Lyon et sifflé à l'annonce de son nom au stade, Rudi Garcia savoure discrètement son exploit contre Manchester City (3-1) à Lisbonne en quarts de finale de Ligue des champions, huit jours après celui face à la Juventus de Cristiano Ronaldo à Turin

Sa formation en 3-5-2 a encore totalement fait déjouer l'équipe de Pep Guardiola, déstabilisée par son passage du 4-3-3 contre le Real Madrid à un 3-4-1-2 inédit. Garcia a d'ailleurs assumé avoir remporté la "bataille tactique" face à un prétendu maître en la matière, lors de la conférence de presse d'après match. 

Au-delà du jeu, il a aussi redoré sa réputation auprès des supporters lyonnais. A-t-il été heureux de donner tort à ses détracteurs ? "Non, mais il faut donner le meilleur de soi-même, comme partout où je suis passé et ici en particulier. On préfère être aimé et si ce n'est pas le cas, ce qui compte, c'est d'être bien avec ses dirigeants, ses joueurs et son staff. Et là, franchement je suis en train de vivre beaucoup de bonheur".

Passé controversé à l'Olympique de Marseille

Sa nomination en octobre 2019 pour remplacer le Brésilien Sylvinho alors que l'OL pointait à une piteuse 14e place en Ligue 1 avait suscité des réactions furieuses d'une frange de supporters enflammant la toile et les réseaux sociaux. Leurs griefs envers Garcia ? Ses attaques envers l'OL, alors qu'il entraînait Marseille. 

À lire aussi

Le technicien de 56 ans estimait que le club lyonnais était favorisé par l'arbitrage et avait engagé des passes d'armes féroces avec Jean-Michel Aulas. Pour évacuer ces critiques, Garcia avait répondu qu'il défendait son club à l'époque mais qu'il n'aurait pas besoin de le faire à Lyon en raison de la forte personnalité d'Aulas.

Il mérite de la reconnaissance

Jean-Michel Aulas, président de l'OL

La situation de Rudi Garcia ressemble à celle des anciens entraîneurs lyonnais Bruno "Pep" Genesio (décembre 2015-2019) et Claude Puel (2008-2011). Tout aussi haïs par une partie du public, ils ont malgré tout emmené l'OL loin dans les compétitions européennes : respectivement en demi-finale de la Ligue Europa (2017) et de la Ligue des champions (2010).

Quant à Jean-Michel Aulas, il se pose en bouclier et défend son technicien : "Rudi est un garçon qui fait bien son travail, on l'avait identifié pour redresser cet Olympique Lyonnais qui a des moyens mais qui ne réussissait pas. Il a su le faire avec humilité, quelque fois avec un peu de difficulté parce que ce n'est pas un communiquant qui va chercher de la reconnaissance à priori", a réagi le président après la victoire sur City

"C'est une confirmation pour moi, et j'en suis très heureux pour lui car c'est un entraîneur qui mérite de la reconnaissance". Voilà Garcia et les Lyonnais a deux victoires d'une consécration ultime en Ligue des champions. Certes, il faudra d'abord écarter le Bayern avant de rêver au couronnement. Mais désormais, cet OL ne fait plus rire personne.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/