3 min de lecture Ligue des champions

Ligue des champions : les 6 chiffres marquants à retenir de la phase de poules

DÉCRYPTAGE - Nombre de clubs qualifiés par pays, de buts marqués, de participation consécutive aux 8es, d'équipes invaincues... Vous saurez tout.

Mbappé, Neymar et les Parisiens célèbrent leur 2e but, le 28 novembre 2018 au Parc des Princes
Mbappé, Neymar et les Parisiens célèbrent leur 2e but, le 28 novembre 2018 au Parc des Princes Crédit : FRANCK FIFE / AFP
GrégoryFortune77
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Attendue avec impatience comme chaque saison par les amoureux de football depuis le tirage au sort effectué le 30 août à Monaco, la phase de poules de la Ligue des champions version 2018-2019 s'est refermée mercredi 12 décembre sur la qualification de Lyon.

Entre le mardi 18 septembre et cette dernière soirée, 96 rencontres ont été disputées de Lisbonne à Moscou, d'Athènes à Liverpool.

Privé de 8es de finale depuis sept ans, l'OL retrouve une place dans la cour des grands d'Europe aux côtés du PSG, de quatre clubs anglais (Liverpool, Tottenham, Manchester City, Manchester United) trois espagnols (Atlético de Madrid, Real Madrid, FC Barcelone), trois allemands (Bayern Munich, Borussia Dortmund, Schalke 04), deux italiens (AS Rome, Juventus Turin), un portugais (FC Porto) et un hollandais (Ajax Amsterdam).

À lire aussi
Mbappé, Neymar et les Parisiens célèbrent leur 2e but, le 28 novembre 2018 au Parc des Princes Ligue des champions
Ligue des champions : les dates de PSG-Manchester United et Lyon-Barça dévoilées

2. Clubs français qualifiés

Deux clubs de Ligue 1 présents dans le top 16 continental : c'était déjà le cas en 2016-2017 et 2014-2015 avec le PSG et Monaco, en 2011-2012 et 2010-2011 avec Lyon et Marseille, en 2009-2010 avec Lyon et Bordeaux. Pour trouver trace d'un finaliste français, il faut remonter à 2004 avec Monaco battu par le FC Porto de José Mourinho.

5. Équipes invaincues

Sur les 32 participants, seulement cinq terminent cette première phase sans avoir connu la moindre défaite, et parmi eux, l'Olympique Lyonnais (un succès, cinq nuls). Les autres sont le FC Barcelone, le FC Porto, le Bayern Munich et l'Ajax Amsterdam. La performance lyonnaise est d'autant plus remarquable qu'il s'agit d'un 2e de groupe.

5. Clubs de retour

L'OL profite notamment de cette invincibilité pour retrouver le gotha après sept années de disette. L'Ajax, elle, n'avait plus connu cette joie depuis la saison 2005-2006. L'Atlético et le Borussia, reviennent après un an d'absence, Schalke après trois ans de disette. Ces cinq clubs prennent la place de Besiktas, Bâle, Chelsea, le Séville FC et le Shakhtar Donetsk.

Lecture symétrique de ce chiffre, 11 des 16 qualifiés pour les 8es l'étaient déjà la saison dernière : le PSG, Liverpool, Tottenham, Manchester United, la Roma, le Barça, Manchester City, le Bayern, la Juve, Porto et le Real, bien sûr. 

7. Qualifications de suite pour le PSG

Au bord du précipice après trois journées, le Paris Saint-Germain est parvenu à redresser la situation pour finalement décrocher une septième qualification de rang depuis 2012-2013 avec, cerise sur le gâteau, la première place de son groupe. À titre de comparaison, la série lyonnaise s'était arrêtée à neuf en 2011-2012.

Le Real Madrid est présent sans discontinuer à ce stade de l'épreuve depuis... toujours dans le format actuel adopté en 2003-2004, le Barça depuis 2004-2005, le Bayern depuis 2008-2009, la Juve depuis 2014-2015. 

17. Buts pour Paris, meilleure attaque

Le Paris Saint-Germain conserve son titre d'équipe la plus efficace en phase de poules, même s'il n'a marqué "que" 17 fois contre 25 la saison passée. Suivent Manchester City (16), le Bayern et le FC Porto (15), Barcelone (14), le Real et Lyon (12). Bonnet d'âne dans cette catégorie : Monaco et Athènes avec seulement 2 buts inscrits en six matches.

Du côté des défenses, c'est le Borussia Dortmund qui sort du lot avec 2 buts encaissés. C'est mieux que Schalke et la Juve (4), le Real, le Bayern, l'Ajax, Naples, le Barça et Bruges (5). Paris en a pris 9, Lyon 11. Les mauvais élèves sont Belgrade (17), Donetsk, Plzen (16), Monaco et Hoffenheim (14), Eindhoven et Athènes (13).

275. Buts en 96 matches

Au total, 275 buts ont été inscrits dans cette phase de poules, soit 2,86 par rencontre en moyenne (la Ligue 1 affiche actuellement 2,59 cette saison). En moyenne toujours, un but est marqué toutes les 32 minutes. C'est entre la 46e et la 60e que les filets ont le plus tremblé : 48 fois. Deuxième quart d'heure le plus prolifique : de la 16e à la 30e (46 buts).

À titre personnel, c'est l'attaquant polonais du Bayern Munich Robert Lewandowski qui s'est le plus illustré avec 8 buts. Les meilleurs passeurs sont l'Algérien de Manchester City Riyad Mahrez (Manchester City) et l'Espagnol de Valence Carlos Soler. Chacun a délivré 4 caviars.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue des champions Paris Saint-Germain Olympique Lyonnais
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795912494
Ligue des champions : les 6 chiffres marquants à retenir de la phase de poules
Ligue des champions : les 6 chiffres marquants à retenir de la phase de poules
DÉCRYPTAGE - Nombre de clubs qualifiés par pays, de buts marqués, de participation consécutive aux 8es, d'équipes invaincues... Vous saurez tout.
https://www.rtl.fr/sport/football/ligue-des-champions-les-6-chiffres-marquants-a-retenir-de-la-phase-de-poules-7795912494
2018-12-13 15:25:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/d3vRPnxWOG1D2SL9y3vn4g/330v220-2/online/image/2018/1129/7795750251_mbappe-neymar-et-les-parisiens-celebrent-leur-2e-but-le-28-novembre-2018-au-parc-des-princes.jpg