3 min de lecture Ligue 1 Conforama

Ligue 1 : pourquoi Nice et Lille reprennent l'entraînement avant les autres

ÉCLAIRAGE - Ils sont les deux premiers clubs à reprendre le chemin de l'entraînement avant la saison 2017-2018. Pour cause de calendrier chargé ou volonté personnelles, ils se donnent sept semaines de préparation.

Lucien Favre, entraîneur de Nice, en octobre 2016
Lucien Favre, entraîneur de Nice, en octobre 2016 Crédit : BEBERT BRUNO/SIPA
Luca Dangréaux
Luca Dangréaux

Le mercato vient à peine de démarrer, l'été et les vacances scolaires n'ont pas officiellement démarré, mais les joueurs de l'OGC Nice et du Lille OSC vont déjà reprendre le chemin du travail. Ce lundi 19 juin, les deux effectifs retournent vers leur centre d'entraînement respectif pour préparer la saison 2017-2018. Elle débutera officiellement le premier week-end du mois d'août, soit dans sept semaines.

Lucien Favre, entraîneur des Niçois, et Marcelo Bielsa, nouveau technicien dans le Nord de la France, ont décidé de se laisser presque deux mois de mise en route. Et ce pour deux raisons bien différentes. Le premier s'avance face à une saison particulièrement chargée et dont l'effectif n'est pas encore pleinement dessiné. Le second, boulimique de travail et tout jeune entraîneur de Lille, s'autorise un maximum de temps pour juger, analyser et installer son projet.

Nice, premier rendez-vous fin juillet

Le Suisse n'aura, en fait, pas vraiment sept semaines de travail avant la première rencontre officielle de son équipe. Classé troisième en fin de saison 2016-2017, l'OGC Nice doit donc jouer le 3e tour préliminaire de Ligue des champions. Le calendrier a été dévoilé : matches aller les 25 et 26 juillet, matches retour les 1er et 2 août. Le tirage au sort, qui déterminera l'adversaire des Aiglons (Dynamo Kiev, Ajax Amsterdam, Viktoria Plzen, CSKA Moscou ou Club Bruges), s'effectuera le 14 juillet, à Nyon (SUI).

En cas de qualification, Nice jouera donc les barrages de la C1 et aura pris part, fin août, à huit matches. Soit deux fois plus que la plupart des autres équipes de Ligue 1. Jusqu'à son premier match officiel, Lucien Favre a donc cinq semaines de préparation. Contrairement aux autres clubs de Ligue 1, le programme du Gym est entièrement bouclé : stage du 1er au 8 juillet à Divonnes-les-Bains (Ain), matches amicaux face à Nyon (D3 suisse, le 1/07 à Nyon), face au Servette Genève (D2 Suisse, le 7/07 à Divonne-les-Bains), face à La Gantoise (D1 belge, le 13/07 à Gand), face au Slavia Prague (D1 tchèque, le 16/07 à Prague) puis une dernière rencontre entre les deux tours de qualification européens, dont le lieu et l'opposant restent à déterminer.

Un chantier de sept semaines pour Bielsa

À lire aussi
Kylian Mbappé ne jouera pas face à son ancien club de l'AS Monaco ce dimanche 1er décembre. Ligue 1 Conforama
Intempéries dans le Sud-Est : le match Monaco-PSG reporté

Les Niçois connaissent parfaitement le programme de leurs prochaines semaines, tout l'inverse des Lillois. Marcelo Bielsa et son équipe dirigeante n'ont programmé que deux matches amicaux (contre le Stade de Reims, au Touquet, le 15/07 et contre le kV Ostende, le 22/07, en Belgique) et une décomposition des sept semaines de préparation en deux phases importantes : trois premières semaines de remise en forme générale, trois semaines plus technique avec cinq matches amicaux puis une semaine de préparation de la 1er journée de championnat. 

Aucun des cinq adversaires du LOSC n'a été déterminé. Les joueurs convoqués ne bougeront pas du Domaine de Luchin, leur centre d'entraînement, car leur entraîneur a décidé d'effectuer aucun stage de présaison, chose rare dans le football professionnel.

Les Lillois se reposeront aussi avec Bielsa

Pour la reprise de l'entraînement, l'Argentin avait demandé à ce que le Domaine de Luchin soit équipé de lieu de vie, et de repos, pour les joueurs. Ainsi, entre les séances d'entraînements matinales et du soir, les loscistes ne rentreront plus chez eux et se reposeront directement à Camphin-en-Pévèle.

Le mois de juillet des partenaires de Rio Mavuba s'annonce donc particulièrement intense. Bielsa, grâce à ces préfabriqués, aura une mainmise totale sur son effectif. Un groupe qui commence d'ailleurs à prendre forme. Adama Soumaoro, Yves Bissouma et Yassine Benzia ont prolongé leur contrat en fin de saison dernière. Xeka, Junior Alonso, Anwar El Ghazi, Gabriel et Farès Bahlouli, tous arrivés en décembre dernier, ont été souhaités par Bielsa et devraient jouer un rôle majeur la saison prochaine. Luiz Araujo, gaucher de São Paulo, a récemment signé. Avant Nicolas Pépé ?

En attendant d'autres arrivées, l'ancien coach de Marseille doit découvrir son groupe (et inversement) et mettre sa stratégie en place. Son style de jeu, si particulier, demande un temps d'adaptation de rigueur et c'est à cela que va s'atteler l'Argentin. Durant exactement 49 jours.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama OGC Nice LOSC
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants