1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. INVITÉ RTL - Nîmes Olympique : "Ce qui a changé, c'est la volonté de se faire mal", confie Yassine Benrahou
2 min de lecture

INVITÉ RTL - Nîmes Olympique : "Ce qui a changé, c'est la volonté de se faire mal", confie Yassine Benrahou

Cette saison, Yassine Benrahou fait incontestablement partie des attractions du championnat de Ligue 2. Meilleur buteur (10) et meilleur passeur (7) de son équipe, l'ancien des Girondins éclabousse l'hexagone de son talent.

Yassine Benrahou à l'entraînement
Yassine Benrahou à l'entraînement
Crédit : Nîmes Olympiques
INVITÉ RTL - Nîmes Olympique : "Ce qui a changé, c'est la volonté de se faire mal", confie Yassine Benrahou
00:17:59
Baptiste Durieux

À 23 ans, Yassine Benrahou a passé un cap cette saison : "Ce qui a changé c'est la volonté de se faire mal, dans les courses offensives pour recevoir les ballons et être dans la surface de réparation", confie le Nîmois. 10 buts et 7 passes décisives à son actif, le milieu de terrain est monté en puissance, dans une saison ou Nîmes peine à jouer les premiers rôles : "C'est paradoxal, j'ai du mal à comprendre" explique l'ancien Bordelais, "les meilleurs buteurs ou passeurs se trouvent généralement dans les 3 ou 4 premières équipes. On doit faire partie des équipes incontournables de Ligue 2."

Le milieu de terrain s'est également livré sur les meilleurs souvenirs de sa jeune carrière, et notamment sur son premier match en professionnel avec Bordeaux face à l'Olympique Lyonnais et une rencontre avec un champion du Monde français : "Nabil Fekir est venu me voir à la fin du match. Il m'a félicité pour mon match et m'a donné des conseils." 

Yassine Benrahou, réputé pour son caractère de compétiteur, garde la tête sur les épaules et reste lucide malgré son ambition débordante. "Dans le foot, il y a des temps de passage. Si on perce tout de suite, ça ne veut pas dire qu'on va être un grand joueur. Si on met plus de temps, ça ne veut pas dire qu'on est aux oubliettes" insiste le Nîmois.

Quel pays en sélection ?

Autre particularité du milieu de terrain : ses origines. Français, Yassine Benrahou est né d'un père marocain et d'une mère algérienne. Trois pays, trois cultures, et un choix difficile pour une potentielle future sélection en équipe nationale : "C'est un sujet délicat. Peu importe mon choix, ce sera pris comme une trahison pour certains" assure le joueur de 23 ans.

À écouter aussi

Enfin, formé aux Girondins de Bordeaux, le milieu de terrain reste attaché à son club avec lequel il a commencé sa carrière professionnelle et n'a pas caché son inquiétude alors que Bordeaux est dans la course pour sa survie en Ligue 1 : "Je suis triste. Cela me fait mal pour le club et pour les supporters" confie Yassine Benrahou.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/