3 min de lecture Sondage

Homophobie dans les stades : des chants plus insultants qu'homophobes pour 61% des Français

LE BAROMÈTRE - Le dernier sondage réalisé par Odoxa pour RTL et Groupama porte samedi 31 août sur la vente d'alcool et l'homophobie dans les stades.

Metz-PSG brièvement interrompu pour une banderole jugée homophobe
Metz-PSG brièvement interrompu pour une banderole jugée homophobe Crédit : JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP
cassandre
Cassandre Jeannin Journaliste

Depuis le début de la saison de Ligue 1, les projecteurs sont plus tournés vers les tribunes que vers les terrains. En effet, plusieurs matchs ont été interrompus pour des chants ou des banderoles homophobes. Pour 61% des Français, ces propos polémiques sont davantage perçus comme insultants. Seuls 37% considèrent qu'ils sont bel et bien homophobes. 

Depuis le printemps dernier, le débat sur l'homophobie dans les stades est relancé. Le torchon brûle entre les supporters ultras, les instances du football et le gouvernement. Les uns ne voient pas pourquoi faire toute une polémique autour de ces chants et les autres comptent bien les faire cesser considérant que les propos tenus ne sont plus acceptables. Mais qu'en pensent les Français ? 

Voici les principaux enseignements du dernier sondage réalisé par Odoxa pour RTL et Groupama. L'enquête a été effectuée sur internet les 28 et 29 août 2019, auprès d'un échantillon de 1.005 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus.

1. 61% des Français considèrent que les chants sont insultants plus qu'homophobes

Les chants et propos incriminés sont-ils homophobes ou insultants ? À cette question les points de vue divergent. Pour 61% des Français, ils sont insultants. A contrario, pour 37% ils sont bel et bien homophobes. 

À lire aussi
Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert le 24 novembre 2018 à Villeneuve-d'Ascq sondage
Coupe Davis : 59% des Français approuvent la nouvelle formule sur une semaine

Par ailleurs, plus les Français se rendent au stade et assistent au match, moins ils perçoivent le caractère homophobe des chants et des banderoles déployées en tribunes. 71% des "habitués", c'est-à-dire ceux qui ont assisté à plusieurs matchs au cours des trois dernières années, y voient des insultes. En revanche, ceux qui ne vont pas voir les match sont 59% à le penser. 

Pour 61% des Français, ces propos polémiques sont davantage perçus comme insultants
Pour 61% des Français, ces propos polémiques sont davantage perçus comme insultants Crédit : Baromètre Odoxa pour RTL et Groupama

2. 67% des Français attendent des sanctions

Pour faire cesser ces chants haineux, les Français sont catégoriques : il faut sanctionner d'après 67% d'entre eux. Ils considèrent que les sanctions doivent être individualisées. 70% veulent que les auteurs des chants soient identifiés et interdits de stade. 15% pensent que les clubs doivent être tenus responsables et être pénalisées financièrement ou sportivement. 

Néanmoins, 32% des Français opteraient plutôt pour la sensibilisation notamment en menant des campagnes auprès des supporters et dans les clubs. Les habitués, eux, sont beaucoup plus nombreux à pencher pour cette solution, un peu plus d'un sur deux (54%).

Pour 61% des Français, ces propos polémiques sont davantage perçus comme insultants
Pour 61% des Français, ces propos polémiques sont davantage perçus comme insultants Crédit : Baromètre Odoxa pour RTL et Groupama

3. 68% des Français s'opposent à la vente d'alcool dans les stades

 Autre sujet au cœur du débat en cette rentrée 2019 : faut-il autoriser la vente d'alcool dans les stades. 105 députés de la majorité ont déposé une proposition de loi en ce sens, idée rapidement rejetée par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, qui souhaite même aller encore plus loin en interdisant l’alcool en loge.

Les Français rejoignent très largement la ministre : 68% d’entre eux estiment qu’il faut maintenir l’interdiction. À l'inverse, les "habitués" sont favorables à 55% à l'autorisation de la vente et de la consommation d’alcool en tribunes. Cette fin de la "prohibition" dans les stades est aussi soutenue par une courte majorité de 18-24 ans (51%).

68% des Français s'opposent à la vente d'alcool dans les stades
68% des Français s'opposent à la vente d'alcool dans les stades Crédit : Baromètre Odoxa pour RTL et Groupama

4. 1 Français sur 4 a assisté à un match ces 3 dernières années

Un Français sur quatre a assisté à un match en tribunes au cours des trois dernières années, soit 12,5 millions de personnes. La population dans les stades est davantage masculine (32%) et jeune avec 40% de 18 à 24 ans. Les "habitués" représentent 13% des supporters. 

Un Français sur quatre a assisté à un match en tribunes au cours des trois dernières années, selon le Baromètre Odoxa pour RTL et Groupama
Un Français sur quatre a assisté à un match en tribunes au cours des trois dernières années, selon le Baromètre Odoxa pour RTL et Groupama Crédit : Baromètre Odoxa pour RTL et Groupama
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sondage Football Homophobie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants