1 min de lecture Santé

Alcool dans les stades : vers une interdiction dans les loges VIP ?

Alors que certains députés LaREM souhaitent "assouplir" la loi Evin, qui interdit l'alcool dans les enceintes sportives, Agnès Buzyn préfère se pencher sur son interdiction dans les loges VIP des stades.

Agnès Buzyn souhaiterait également interdire l'alcool dans les loges
Agnès Buzyn souhaiterait également interdire l'alcool dans les loges Crédit : Ludovic MARIN / AFP
Nicolas Barreiro et AFP

La question d'interdire l'alcool dans les loges des stades peut se poser, a estimé mercredi 21 août la ministre de la Santé Agnès Buzyn, réitérant son opposition à tout assouplissement de la vente d'alcool dans les enceintes sportives

"La question est peut-être plutôt de supprimer l'alcool dans les loges VIP, en tout cas certainement pas d'élargir" sa distribution, a-t-elle avancé sur BFMTV. En juillet, 105 députés LaREM ont déposé à l'Assemblée une proposition de loi qui suggère notamment "d'assouplir de manière encadrée" la loi Evin "dans les stades en étendant l'octroi d'autorisations temporaires de vente d'alcool aux sociétés sportives". 

Certains justifient notamment cet assouplissement par le deux poids, deux mesures actuel, jugeant hypocrite que l'alcool soit interdit aux spectateurs lambda alors qu'il est autorisé dans les loges "VIP" des stades. 

"Je dis non à l'assouplissement loi Evin, parce que je pense que le sport est un moment idéal pour faire la promotion de la santé, pour donner envie aux jeunes d'avoir les bonnes habitudes, et donc ça n'est pas à ce moment-là où on a envie de voir de l'alcoolisation aiguë voire de la violence", a par ailleurs affirmé la ministre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Sport Alcool
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants