5 min de lecture Euro 2016

Euro 2016 : Ronaldo et Ibrahimovic ont déçu, Payet et Bale assurent

Beaucoup de joueurs étaient attendus sur la scène européenne. Si certains n'ont pas été à la hauteur, d'autres ont néanmoins tenu leur rang.

Zlatan Ibrahimovic face à la Belgique le 22 juin 2016
Zlatan Ibrahimovic face à la Belgique le 22 juin 2016 Crédit : EMMANUEL DUNAND / AFP
Selena Mihoub

Pour cet Euro 2016, les joueurs, souvent brillants dans leur club respectif, étaient très attendus du public. C'est le cas de Zlatan Ibrahimovic. Au terme d'une dernière saison excellente avec le Paris Saint-Germain, le suédois n'a pas du tout été tranchant lors de cette phase de poules. Il n'a pas inscrit un seul but et son équipe est éliminée de la compétition après deux défaites un nul contre l'Irlande

Il n'est pas le seul. Thomas Müller a également été peu productif malgré une passe décisive à son coéquipier Mario Gomez. La faute à son poste? Joachim Löw, son entraîneur, a en effet positionné le joueur du Bayern sur le côté droit. Ce dernier est plutôt productif lorsqu'il est positionné derrière un attaquant. Même s'il était attendu dans cette phase de poules, rappelons que l'international allemand (73 sélections, 32 buts) n'a jamais marqué au cours de sa carrière lors d'un Euro. 

À cette liste il est possible de rajouter le nom de Robert Lewandowski, La Pologne a finalement brillé sans lui même s'il a été le meilleur buteur des qualifications avec 13 buts. C'est plutôt son coéquipier Arkadiusz Milik qui a fait du bon travail. La Pologne est tout de même deuxième de son groupe derrière l'Allemagne mais l'attaquant du Bayern devra montrer plus d'impact pour les huitièmes de finale.

Le réveil tardif de Ronaldo

À lire aussi
Pascal Praud Euro 2016
Euro 2016 : "Voilà un train qui est arrivé en avance", se félicite Pascal Praud

Andreï Iarmolenko était le leader de la sélection ukrainienne, passée par les barrages pour accéder à cet Euro 2016. Même s'il était lui aussi très attendu des Ukrainiens, son rendement n'a pas été à la hauteur et les fortes équipes de son groupe l'ont poussé vers la sortie. Pas un seul but ni une victoire pour les jaune et bleu. Son partenaire, Oleksandr Zinchenko s'est néanmoins fait remarqué par sa volonté et son caractère.

Kevin De Bruyne n'a pas été sur le devant de la scène lui non plus. Peinant à se retrouver avec Eden Hazard, les deux éléments phares de cette équipe belge, l'attaquant des Citizens a été plutôt absent et son jeu pas suffisamment productifRomelu Lukaku a néanmoins assuré son compteur de buts avec deux buts. Si la Belgique est tout de même qualifiée, Kevin De Bruyne doit en montrer beaucoup plus

Cristiano Ronaldo a du mal à porter la seleçao et n'a pas ce statut de "serial buteur" qu'il endosse avec le Real Madrid et ne s'est malheureusement réveillé qu'au dernier match face à la Hongrie. Un match qui n'a même pas permis une victoire puisque les Hongrois se sont révélés tenaces et solides.

Bale, Payet, Modric... ils ont assuré

Gareth Bale a régalé lors de cette phase de poules et fait d'ailleurs partie des meilleurs buteurs de cet Euro 2016 avec Alvaro Morata, l'attaquant espagnol. Ils comptent 3 buts chacun et ont mené leur équipe jusqu'aux huitièmes de finale. Le Pays de Galles a fini premier de son groupe et l'Espagne deuxième du sien derrière la Croatie. Les deux attaquants ont su s'imposer face à de rudes adversaires et leur jeu en équipe ont été particulièrement plaisant à regarder.

Luka Modric a également bien tenu son rôle de leader de la sélection croate et a notamment marqué un but face à la Turquie. Il est un élément indispensable de par sa lecture du jeu et de son réalisme durant cette compétition malgré sa blessure. D'ailleurs, Ivan Rakitic, autre pièce importante du puzzle de l'équipe croate, est lui bien disponible : "Il a très bien joué, il a un très bon niveau", note Cacic, le sélectionneur. "Il a fait un match parfait contre la Turquie et était très intéressant contre la République tchèque". Ivan Perisic, l'un des deuxièmes meilleurs buteur de l'Euro est également très à l'aise et contribue à la réussite de cette Croatie lancée pour ces huitièmes de finale.

Si Robert Lewandowski se fait discret, Grzegorz Krychowiak fait sensation. Son importance au sein de cette équipe polonaise se fait ressentir notamment sur sa technicité et son gros volume de jeu. Il a été très bon avec le FC Séville et continue sur sa lancée. Ses performances lui ont d'ailleurs permis de recevoir plusieurs offres de clubs pour le mercato estival.

Leonardo Bonucci, et l'Italie en général, a créé une "petite" surprise dans le sens où elle ne faisait pas partie de ces équipes dites "favorites". Si certains joueurs ont été écarté de plusieurs matchs à cause des cartons jaunes reçus, Leonardo Bonucci inspire tellement confiance à Antonio Conte qu'il a joué malgré un risque de suspension contre l'Irlande. Sa détermination a fait de lui l'une des pièces maîtresses de cette Italie pleine d'ambitions.

Côté français, Dimitri Payet est clairement l'homme de l'équipe de France. Avec deux lourdes frappes face à la Roumanie et l'Albanie, le réunionnais a mis tout le monde d'accord et a gagné sa place de titulaire, ce qui n'était pas gagné avant le début de la compétition. Si Antoine Griezmann et Paul Pogba étaient les plus attendus, Dimitri Payet s'est révélé et s'est hissé au rang des deuxièmes meilleurs buteurs des phases de poules avec ses deux buts. 

SERVICE
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro 2016 Cristiano Ronaldo Thomas Müller
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783816559
Euro 2016 : Ronaldo et Ibrahimovic ont déçu, Payet et Bale assurent
Euro 2016 : Ronaldo et Ibrahimovic ont déçu, Payet et Bale assurent
Beaucoup de joueurs étaient attendus sur la scène européenne. Si certains n'ont pas été à la hauteur, d'autres ont néanmoins tenu leur rang.
https://www.rtl.fr/sport/football/euro-2016-ronaldo-lewandoski-ibrahimovic-payet-bale-modric-muller-7783816559
2016-06-23 17:58:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/rFBC1tGFOTgVGrUPjuKKCg/330v220-2/online/image/2016/0622/7783805768_zlatan-ibrahimovic-face-a-la-belgique-le-22-juin-2016.jpg