3 min de lecture Équipe de France de football

Équipe de France : pourquoi la Ligue 1 effectue son retour en force

ÉCLAIRAGE - Fait extrêmement rare sur les dernières décennies, seulement neuf des 24 Bleus réunis pour les matches de mars évoluent dans les championnats étrangers.

Le Monégasque Kylian Mbappé et le Rennais Benoît Costil à l'entraînement à Clairefontaine le 21 mars 2017
Le Monégasque Kylian Mbappé et le Rennais Benoît Costil à l'entraînement à Clairefontaine le 21 mars 2017 Crédit : FRANCK FIFE / AFP
GrégoryFortune77
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Ce n'était plus arrivé depuis près de quatre ans et demi, et un Italie-France amical de novembre 2012 (1-2). Sur les 24 joueurs retenus par Didier Deschamps pour affronter le Luxembourg samedi 25 mars (20h45) dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2018 puis l'Espagne trois jours plus tard (21h) en amical, 15 évoluent en Ligue 1 dont cinq qui n'ont encore jamais porté le maillot frappé du coq.

Les "Anglais" Paul Pogba (Manchester United) et Bacary Sagna (Manchester City) appelés dans un premier temps mais finalement forfaits, Tiémoué Bakayoko (Monaco) et Christophe Jallet (Lyon) sont venus rejoindre Alphonse Aréola (PSG), Benoît Costil (Rennes), Presnel Kimpembe (PSG), Layvin Kurzawa (PSG), Benjamin Mendy (Monaco), Djibril Sidibé (Monaco), Thomas Lemar (Monaco), Blaise Matuidi (PSG), Adrien Rabiot (PSG), Corentin Tolisso (Lyon), Dimitri Payet (Marseille), Florian Thauvin (Marseille) et Kylian Mbappé.

La proportion de joueurs évoluant dans le championnat de France atteint ainsi 62,5%, alors que ce chiffre s'était effondré au fil des rassemblements depuis début 2013 jusqu'à 17,4% début 2016. Durant le dernier Euro, il était de 21,7%, avec la présence de Steve Mandanda en plus de Costil chez les gardiens, Jallet et Umtiti en défense et Matuidi au milieu. Soit cinq sur 23 et seulement un titulaire tout au long de la rencontre, Matuidi, rejoint par Umtiti sur la fin de la compétition.

À lire aussi
L'attaquante française Valerie Gauvin aux prises avec la Danoise Rikke Lannerver Seweek, le 8 avril 2019 à Strasbourg football féminin
Coupe du Monde féminine 2019 : les Bleues écrasent le Danemark

L'étranger, ce n'est pas forcément l'eldorado

Celui qui était alors un défenseur central de l'Olympique Lyonnais a depuis été transféré au FC Barcelone, où il est parvenu à se faire une place dans le 11 de départ. Mais l'étranger, ce n'est pas forcément l'eldorado pour tout le monde. Son coéquipier en Catalogne Lucas Digne doit se contenter des miettes. Kingsley Coman au Bayern Munich et Anthony Martial à Manchester United sont aussi à la peine cette saison. 

Plus de Français au PSG, réussite totale à Monaco

Tous les trois payent leurs faibles temps de jeu en se retrouvant écarté, au moins provisoirement, de la sélection - jeunes, ils ont le temps de revenir. Idem pour Moussa Sissoko avec Tottenham. Dans le même temps, la lutte serrée pour le titre de champion de France envoie chez les Bleus cinq Parisiens et cinq Monégasques. 

À Paris, les Français ont plus de place ces derniers mois avec Unay Emery que précédemment avec Carlo Andelotti et Laurent Blanc. Aréola n'est plus le gardien numéro 1 mais a eu sa chance. Rabiot ne cesse de s'affirmer. Kimpembe a impressionné à l'aller face au Barça. Kurzawa joue plus que Maxwell. À Monaco, une folle réussite accompagne tous les jeunes lancés, à l'image de Mbappé.

Benzema toujours écarté, Varane blessé

Si Alexandre Lacazette et Nabil Fékir sont une nouvelle fois laissés de côté, Lyon compte deux représentants, de même que Marseille, où Payet a réussi son retour et Thauvin effectue sa meilleur carrière. Tolisso profite de sa polyvalence et de ses bonnes prestations avec l'OL, en Coupes d'Europe notamment, Jallet de son expérience.

Les Français de Ligue 1 profitent aussi des absences pour blessure actuelle ou récente de Steve Mandanda avec Crystal Palace ou Raphaël Varane avec le Real Madrid. Le coéquipier de ce dernier dans la capitale espagnole, Karim Benzema, reste lui écarté malgré la porte ouverte récemment par le sélectionneur. Comme le dit l'adage, les absents auront-ils tort ?

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Équipe de France de football Didier Deschamps Kylian Mbappé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787794604
Équipe de France : pourquoi la Ligue 1 effectue son retour en force
Équipe de France : pourquoi la Ligue 1 effectue son retour en force
ÉCLAIRAGE - Fait extrêmement rare sur les dernières décennies, seulement neuf des 24 Bleus réunis pour les matches de mars évoluent dans les championnats étrangers.
https://www.rtl.fr/sport/football/equipe-de-france-pourquoi-la-ligue-1-effectue-son-retour-en-force-7787794604
2017-03-23 17:51:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/dM4XUQ9a7d_luE5hnfusVg/330v220-2/online/image/2017/0323/7787795861_le-monegasque-kylian-mbappe-et-le-rennais-benoit-costil-a-l-entrainement-a-clairefontaine-le-21-mars-2017.jpg