3 min de lecture Sport

Bordeaux - Lyon : l'OL, au bout de suspens, reste dans la course à l'Europe

COMPTE-RENDU - L'olympique lyonnais s'est imposé sur le fil 2-1 sur le terrain de Bordeaux lors de la 28e journée de Ligue 1, et revient à 3 points de Saint-Étienne.

Bafétimbi Gomis sous le maillot de Lyon
Bafétimbi Gomis sous le maillot de Lyon Crédit : NICOLAS TUCAT / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Cette équipe lyonnaise a été extraordinaire dimanche soir. Mené à la 91e minute par des Bordelais qui avaient refusé de jouer durant toute la seconde période, alors même que Rémi Garde s'était trompé dans sa composition d'équipe, les joueurs de Jean-Michel Aulas ont fait montre d'une implication sans faille et d'une envie qui méritaient un retour au score.

Désormais à 3 points de Saint-Étienne et 7 de Lille, l'OL revient dans la course à l'Europe et pourrait bien retrouver les sommets si son effectif retrouve ses chefs d'orchestre absents ce soir. Attention au retour rugissant des Rhodaniens.

Rémi Garde paie son remaniement

Bordeaux débuta bien mieux la rencontre, et malgré la défense renforcée des Lyonnais, Mariano a pu centrer sans problème pour trouver au second poteau un Henri Saivet bien seul, qui piqua de la tête un ballon qui trompa le gardien, impuissant. Un but qui ressemblait à la physionomie du début de match, durant lequel l'OL devait s'adapter à son 5-3-2. Malgré tout, Lacazette eut une balle d'égalisation à la 12e minute, lorsqu'il dribbla 3 joueurs pour croiser sa frappe devant Carrasso, mais la balle passa de peu à côté. Avec les latéraux lyonnais très offensifs, on voyait des espaces, comme sur ce déboulé de Saivet à gauche, qui trouva Rolan dans la surface. La frappe en pivot de l'Uruguayen trouva les gants de Lopes (15e).
 
Sans Gourcuff, Grenier et Fofana, cet OL paraissait sans imagination, incapable de créer du jeu au milieu. Diego Rolan par contre était en forme, provoquant constamment une défense qui se cherchait encore à cause d'un remaniement qui semblait malvenu et peu inspiré. Bordeaux menant au score, les Girondins se sont mis à reculer et à ne plus vraiment construire leurs attaques et sauter le milieu de terrain, si bien que la qualité de jeu devenait très moyenne. Rémi garde n'attendit pas plus de 35 minutes pour revenir à son 4-4-2 en sortant Koné pour mettre Briand en pointe, et Lacazette en meneur de jeu. Le score ne bougea néanmoins pas avant la pause, malgré une énorme occasion de Hoarau, seul devant Lopes après avoir déposé Bisevac.

Trop d'absents pour faire mieux

A la reprise il restait 45 minutes aux hommes de Rémi Grade pour effacer l'erreur de leur entraîneur, bien que les absences ne facilitaient pas la composition d'un 11 de départ. Les joueurs mirent tout de suite plus de rythme et de percussion, on retrouvait le bloc haut de l'OL, capable de presser l'adversaire. Mais il manquait quand même la petite touche technique dans ce milieu qui était devenu une référence en Ligue 1, surtout les espaces dans le dos de la défense étaient propices aux contres. A la 50e, Sertic déboula sur 50 mètres, effaça Umtiti sur un crochet pour frapper de 20 mètres, mais ça passait à côté. Une alerte pour Lyon, qui souffrait aussi d'un déchet technique, comme sur un centre au troisième poteau de Briand, alors que Lacazette et Gomis pouvaient reprendre dans l'axe.
 
L'ancien Rennais n'était pourtant pas avare d'efforts, et à l'heure de jeu, sur un ballon relâché par Carrasso, il reprit dans le but vide mais un défenseur revint in extremis pour dégager. La dernière demi-heure était marquée par la domination des Rhodaniens, qui multiplièrent les centres et les dédoublements. Les Girondins, restés groupés pour préserver les 3 points, ne purent tenir indéfiniment et craquèrent dans les arrêts de jeu sur un but de Bédimo, servi dans la course et dans la surface par Briand. Et ce n'était pas terminé. A la 94e, Gonalons centrait pour trouver la tête de Corentin Tolisso. 2-1, un miracle mérité et une victoire qui comptera.

Concours
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sport Lorient Saint-Etienne
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants