3 min de lecture Arsène Wenger

Chelsea trébuche, City n'en profite pas à Arsenal et offre une chance à Liverpool

COMPTE-RENDU - La 32e journée du championnat d'Angleterre a vu le leader Chelsea s'incliner, mais garder la tête après le nul de Manchester City à Arsenal.

Kun Agüero célébre son but
Kun Agüero célébre son but Crédit : ANDREW YATES / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Manchester City, tenu en échec par Arsenal (1-1), n'a pas complètement profité de la nouvelle défaite de Chelsea qui garde la tête après la 32e journée du Championnat d'Angleterre qui a vu Manchester United relever la tête. A un point des Blues, piégés à Crystal Palace (1-0) par des Eagles déplumés avant ce match héroïque (16es), Liverpool peut faire la bonne opération dimanche contre Tottenham et prendre le contrôle des opérations.

City n'a pas su transformer ses occasions

La tête du championnat tendait les mains samedi aux Citizens, qui n'ont pu transformer entièrement l'essai à Arsenal en raison d'un petit temps faible d'un quart d'heure qui a permis à Flamini d'égaliser, mettant ainsi fin à 651 minutes sans but encaissé. L'équipe de Pellegrini, 3e avec deux points de moins que le leader, s'est pourtant procurée les occasions les plus franches et reste la mieux placée pour  faire le doublé Coupe de la Ligue-Championnat en raison de ses deux matches en retard. Côté Gunners, ce 3e match sans victoire après la claque à Chelsea (6-0) et le nul contre Swansea (2-2) ici-même sonne vraisemblablement le glas de leurs espérances et il faudra reporter la frustration en demi-finale de Coupe d'Angleterre contre Wigan.

S'il a cette fois réussi à limiter la casse contre un rival, Arsène Wenger reste en effet 4e avec trois points de retard sur le podium après ce 9e points pris seulement en huit matchs. Au moins peut-il se réjouir d'avoir su contrarier la marche en avant de Citizens redevenus injouables à l'image de Silva, qui a ouvert le score. Si leur série de cinq victoires en championnat s'arrête là, les Citizens sont toujours invaincus lors de leurs dix derniers déplacements.

Chelsea et United, les deux derniers survivants anglais en Ligue des champions ont donc préparé différemment leurs quarts de finale contre le PSG pour les Londoniens et le Bayern pour les Mancuniens. 

Rooney sauve ManU

À lire aussi
Massimiliano Allegri à Turin le 22 avril 2018 Bayern Munich
Bayern Munich : Allegri, Ten Hag, Mourinho, Wenger, Blanc... Qui comme coach ?

Comme contre Aston Villa, les inconstants joueurs de Mourinho ont donc craqué, leur récent carton contre les Gunners ne leur étant d'aucune utilité. A l'issue du match, Mourinho, expert en mauvaise foi, a même catégoriquement assuré que sa chance était passée en championnat. Sans Eto'o qui devrait être rétabli mercredi, la meilleure défense d'Angleterre a pourtant encore contrôlé le plus souvent les débats en 4-3-3 mais sa mauvaise utilisation du ballon en phase offensive l'a exposé à la menace de Palace. Malchanceux, Terry a trompé son propre gardien à la 52e minute, permettant ainsi à son adversaire de décrocher sa première victoire depuis six matches.

Côté United, Rooney a une nouvelle fois joué les sauveurs (4-1) contre Villa (12e), finalement jamais aussi à l'aise que contre les gros et qui a encore mené par Westwood dès la 13e minute. Les Mancuniens ont beau rester englués à la 7e place avec 54 points, ils ont fait en sorte de reprendre des forces après l'humiliation infligée à Old Trafford il y a une semaine par City dans le derby (3-0) et avant d'accueillir l'ogre bavarois. Un doublé de "Wazza" a donc sorti les Red Devils de l'ornière et permis à l'Anglais, désormais pointé à 15 buts, d'afficher des statistiques plus conformes à son statut. Mata, qui lui avait déjà offert un penalty à la pause, a ensuite inscrit son premier buts sous ses nouvelles couleurs, avant que le spectaculaire Hernandez ne clôture la marque.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Arsène Wenger Premier League Arsenal
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants