2 min de lecture Didier Drogba

Hazard et Eto'o envoient Chelsea en quarts de finale de Ligue des champions

COMPTE-RENDU - Chelsea a battu 2-0 les Turcs de Galatasaray en huitième de finale retour de Ligue des champions, dans le sillage d'un Hazard intenable, mardi 18 mars.

Chelsea est une équipe solide
Chelsea est une équipe solide Crédit : ADRIAN DENNIS / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
et AFP

On a cru, à la suite du match aller, que les Blues de Chelsea pouvaient être inquiétés par leGalatasaray de Didier Drogba, de retour devant un public dont il sera l'éternel idole. Mais aussi grand soit l'Ivoirien, son équipe ne pouvait rien faire face à la machine qu'à construite José Mourinho.

Emmenés par un Eden Hazardqui rentre de plus en plus dans le cercle des joueurs de très grande classe, les Londoniens ont vite marqué et n'ont à aucun moment montré aux Turcs qu'ils avaient une chance de se qualifier. Les Blues sont donc bien une équipe du "Special one", de la trempe de celles qu'on ne sortira pas facilement de cette Ligue des champions.

Le Eden Hazard show

Très tôt, Chelsea a pris les rênes du match grâce à un Hazard toujours intenable. A la 5e minute, le Belge effaçait 2 joueurs sur un contrôle de la poitrine avant de lancer Oscar côté droit. Le jeune Brésilien donnait sans contrôle à Eto'o qui, malgré un contrôle moyen, parvint à frapper en pivot pour ouvrir le score. Le Camerounais était survolté et le montra encore à la 11e minute, quand il effaça 3 joueurs avant de chercher un soutien dans l'axe qui ne vint pas.
 
Mais c'est bien Eden Hazard qui était le détonateur du jeu des Blues. A la 22e, le prodige initia une série de une-deux avec Oscar avant de laisser passer le ballon ente ses jambes pour Lampard qui frappa au-dessus. Dans la foulée, il élimina 3 joueurs côté gauche avant de voir Muslera capter son centre. Une minute plus tard, sa frappe enveloppée trouva encore les gants du gardien.

Chelsea ne sera pas facile à sortir

Il fallait attendre la 28e minute pour voir Drogba combiner avec Melo dont la frappe termina à côté. Chelsea aurait pu accroître son avance sur un coup franc de Lampard, repris dans les 6 mètres par Terry, mais la balle passa au-dessus. Mais ce n'était pas terminé. A la 42e, Terry reprit un corner de la droite repoussé par Muslera, mais Cahill traînait dans la surface et inscrivit le but du 2-0.

À lire aussi
Didier Drogba sous les couleurs de l'Impact Montréal en novembre 2016 Mercato
Mercato : Drogba file aux États-Unis, Dybala prolonge

Au retour des vestiaires, Chelsea décidait de gérer et comptait sur les fulgurances de ses joueurs offensifs pour faire la différence. Et qui dit fulgurances dit Eden Hazard, intenable et qui tourmenta encore deux défenseurs sans parvenir ensuite à trouver un coéquipier libre dans la surface. La suite de la rencontre n'était qu'une avalanche bleue sur le camp stambouliote, avec un Azpilicueta particulièrement solide à son poste d'arrière gauche.

Malgré une tentative d'Eden Hazard à la 85e, que Muslera bloqua, le score ne bougea plus et les Blues se qualifièrent ainsi sans surprise pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Talentueuse, solide et réaliste, cette équipe de José Mourinho avance dans l'ombre des grands favoris, mais a bien les moyens, le talent et l'expérience pour bousculer la hiérarchie. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Didier Drogba Galatasaray José Mourinho
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants