2 min de lecture Voile

Voile : Vendée-Arctique-Les Sables, dernière répétition avant le Vendée Globe

PRÉSENTATION - 21 skippers sont engagés pour cette première édition de la Vendée-Arctique-Les Sables d'olonne, qui s’élance samedi 4 juillet.

Des Imoca à l'entrainement avant la Vendée-Artique-Les Sables
Des Imoca à l'entrainement avant la Vendée-Artique-Les Sables Crédit : Eloi Stichelbaut
fred veille
Frédéric Veille Journaliste RTL

Crise sanitaire oblige, la Transat New York-Vendée-Les Sables d’Olonne a été annulée. C’est donc sur un nouveau parcours vers l’Islande et les Açores que les skippers vont valider, en solitaire, leur performance avant le départ du Vendée Globe prévu le 8 novembre prochain.

D’importantes mesures sanitaires ont également été prises avant le départ, puisque les skippers sont contraints de se confiner, chez eux ou sur leur bateau, cinq jours avant le coup de canon. Et c’est avec une équipe réduite que les derniers réglages seront effectués avec respect des mesures barrières.

"Nous effectuons régulièrement des tests Covid pour nous assurer que tout va bien", explique Charlie Dalin. Le vainqueur de la dernière Transat Jacques Vabre sur "Apivia" assure être prêt physiquement avant ce premier rendez-vous de l’année, "avec une course qui risque d’être musclée".

Première course en solitaire en Imoca de l’année

Crise sanitaire oblige, les plannings d’entraînement ont été fortement perturbés pendant le confinement. Voilà pourquoi les skippers, comme Jérémie Beyou, ont hâte d’en découdre. "Il a fallu être capable de travailler différemment pour répondre à nos objectifs sportifs, qui restent identiques malgré un temps bien réduit. Tout cela n’est pas simple".

À lire aussi
Antoine Albeau après son 22e titre de champion du monde de planche à voile, à Nouméa, le 23 novembre 2014. sports nautiques
Windsurf : Antoine Albeau établit deux nouveaux records du monde

La Vendée-Arctique-Les Sables d’Olonne sera donc la première course en solitaire en Imoca de l’année, et la dernière occasion de remplir en course les conditions de qualification pour le Vendée Globe

Cinq des sept skippers qui doivent encore remplir des prérequis sportifs seront au départ des Sables d’Olonne le 4 juillet : Sébastien Simon ("Arkea Paprec"), Isabelle Joschke ("Macsf"), Clément Giraud ("Vers un monde sans Sida"), le Japonais Kojiro Shiraishi ("DMG Mori Global One") et Armel Tripon ("L’Occitane en Provence").

Test PCR

Pour ce dernier, la tâche est encore plus difficile car son Imoca a touché un Ofni (objet flottant non identifié) lors d’une navigation le week-end dernier. Le bateau est donc en chantier car il y a de nombreux dégâts dans l’étrave et sur un safran.

Les 17 autres solitaires engagés partiront quant à eux libérés des obligations de qualification. Parmi eux, et en plus des deux ténors de la catégorie que sont Jérémie Beyou et Charlie Dalin, des outsiders des plus sérieux comme Kévin Escoffier ("PRB"), Maxime Sorel ("V and B") et Thomas Ruyant ("Linkedout").

Les skippers quitteront tous leur port d’attache le vendredi 3 juillet, soit une journée avant le départ de la course après avoir été soumis à un test PCR. Ils resteront en mer jusqu’au coup de canon du 4 juillet à 15h30.

Vendée-Arctique-Les Sables : le parcours
Vendée-Arctique-Les Sables : le parcours Crédit : Vendée-Arctique-Les Sables
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Voile
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants