1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Tour de France : monter une équipe professionnelle, "on y pense", confie Michel-Édouard Leclerc
1 min de lecture

Tour de France : monter une équipe professionnelle, "on y pense", confie Michel-Édouard Leclerc

INVITÉ RTL - Le "patron préféré des Français" a confié réfléchir à monter une équipe professionnelle, ou devenir partenaire d'une équipe du Tour de France.

Michel-Édouard Leclerc le 18 décembre 2018.
Michel-Édouard Leclerc le 18 décembre 2018.
Crédit : Fred TANNEAU / AFP
Michel-Édouard Leclerc était l'invité RTL du Week-End dimanche 27 juin 2021.
06:13
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier - édité par Marie Gingault

Avec un Julian Alaphilippe déjà maillot jaune après le premier épisode de ce Tour de France 2021 en terre bretonne, Michel-Édouard Leclerc ne pouvait rêver mieux. Le Tour en Bretagne et un Français maillot jaune : "le patron préféré des Français", selon Forbes, était présent à l'arrivée à Landerneau, d'où il est originaire.

"Je suis très heureux, pour ma ville c'est extraordinaire. Le champion du monde qui gagne la première étape du Tour de France, le Tour de France qui passe à Landerneau, qui arrive à Landerneau et puis qui va faire quatre étapes en Bretagne. Sur le plan identitaire, sur le plan reconnaissance de l'amour du sport dans cette région, de la pratique du vélo, c'est top", s'est réjoui Michel-Édouard Leclerc, invité de RTL ce dimanche 27 juin.

"On a vécu tous une période de confinement, donc de stress et le vélo c'est la nature, c'est être dehors, c'est se libérer sans masque, ça fait un bien fou. On ne s'attendait pas à cette ferveur populaire, il y avait des touristes installés avec leurs petites tables, tous les emplacements de caravane sur le Tour étaient pleins", relève le patron de E.Leclerc, sponsor du maillot à pois rouges de meilleur grimpeur. 

"Le cyclisme, ça reste accessible financièrement. On peut acheter des vélos pas chers puis il y a beaucoup de clubs de vélo qui font vivre la vie associative en province, et ça mérite d'être entrainé", déclare Michel-Édouard Leclerc qui confie songer à monter une équipe professionnelle, ou devenir partenaire d'une équipe. "On y pense, mais c'est chouette aussi d'accompagner une organisation associative qui anime le Tour de France", a-t-il conclu.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/