1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Tour de France : "Pogacar n'a pas encore gagné", estime Jalabert avant la Super Planche des Belles Filles
1 min de lecture

Tour de France : "Pogacar n'a pas encore gagné", estime Jalabert avant la Super Planche des Belles Filles

CHRONIQUE - Le consultant RTL explique que le Slovène de 23 ans, déjà maillot jaune après avoir remporté les deux dernières éditions, "peut être pris à son propre piège".

Tadej Pogacar à Longwy le 7 juillet 2022
Tadej Pogacar à Longwy le 7 juillet 2022
Crédit : Anne-Christine POUJOULAT / AFP
LE CARNET DE ROUTE - "Pogacar peut être pris à son propre piège", explique Jalabert
00:01:54
Gregory Fortune
Gregory Fortune

La question revient inévitablement sur toutes les lèvres au lendemain de la prise de pouvoir du Slovène de 23 ans à Longwy, dès la 6e étape : Tadej Pogacar a-t-il déjà gagné le Tour de France 2022 ? Va-t-il asseoir encore plus sa domination lors de l'arrivée à la Super Planche des Belles Filles, vendredi 8 juillet ?

"2022, il ne l'a pas encore gagné, répond le consultant RTL Laurent Jalabert. Il a gagné les deux précédents, mais celui-ci pour la gagner il doit aller jusqu'à Paris en jaune. Ce n'est pas encore fait. Il reste tous les massifs montagneux à passer, on ne peut pas considérer que la course est déjà gagnée".

"C'est une course semée d'embuches le Tour de France. On en a vu des leaders se casser la pipe ou avoir une défaillance, un jour sans. Pogacar peut être pris à son propre piège, c'est-à-dire que c'est un garçon qui s'amuse quand il fait du vélo, il n'hésite pas à se lancer dans de grandes envolées de loin. Mais peut-être qu'un jour il se trompera en faisant comme ça, ça pourrait bien être sur cette édition".

Qui peut faire perdre Pogacar ? Pogacar lui-même

Laurent Jalabert

"Je l'ai dit avant que le Tour commence quand on m'a posé la question. Qui peut faire perdre Pogacar ? Pogacar lui-même, un jour. Je ne sais pas si ça sera sur cette édition, mais dans sa façon de courir, où il n'est pas forcément calculateur, où il y va à l'instinct parfois même de très loin avec de gros risques, peut-être qu'un jour il se trompera, comme l'a fait Van Aert hier : il s'est trompé. Et ça lui retombera dessus, il perdra la course".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/