1 min de lecture Coronavirus

Sport : comment expliquer la chute de près de 25% du nombre de licenciés ?

ÉCLAIRAGE - Il y a 4,5 millions de licenciés en moins dans le clubs sportifs par rapport à septembre 2019. Plusieurs raisons se conjuguent pour expliquer cette baisse conséquente. La prudence, d'abord. Mais ce n'est pas tout.

Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
Sport : comment expliquer la chute de près de 25% du nombre de licenciés ? Crédit Image : LUDOVIC MARIN / AFP | Crédit Média : Éric Silvestro | Durée : | Date : La page de l'émission
Eric Silvestro
Éric Silvestro édité par Gregory Fortune

Dans le climat d'incertitude qui règne en raison du regain de l'épidémie de coronavirus en France, le sport amateur trinque. Le nombre de licenciés en cette rentrée a fondu : il y a environ un quart d'abonnés en moins par rapport à septembre 2019. Cela représente près de 4,5 millions de personnes.

Parmi les Fédérations les plus impactées figurent le basket, le handball - deux sports collectifs de salle et de contact -, mais aussi le handisport, le judo, le parachutisme et les sports mécaniques. Plusieurs raisons se conjuguent pour expliquer cette baisse conséquente.

La prudence, d'abord. De nombreux parents hésitent à inscrire leur(s) enfant(s) dans des clubs sportifs par crainte de contamination. D'autres patientent afin de jauger les risques, ou pour étaler les dépenses financières. Mais ce n'est pas tout.

Limite du nombre de pratiquants

Soucieuses d'assurer l'enseignement de leur discipline en toute sécurité, de nombreuses associations ont limité le nombre de pratiquants, instaurant ainsi volontairement ou de manière contrainte une jauge.

À lire aussi
Denis Masseglia, le président du CNOSF sport
Couvre-feu : "Des clubs ne s'en remettront pas", affirme Denis Masseglia

Enfin, si certaines villes refusent d'ouvrir dojos et gymnases car le surcoût imposé par le nettoyage est jugé prohibitif, d'autres sont simplement privées momentanément de leurs installations, réquisitionnées et transformées en centres de dépistage de la Covid-19

Dès lors, l'entraide intercommunale prime. Des mairies accordent des créneaux à leurs voisines pour les équipes compétition, mais rognent du coup sur leurs sections loisir.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants