2 min de lecture Voile

Route du Rhum 2018 : Romain Pilliard s'élance sur un bateau recyclé

PORTRAIT (5/7) - Des six Ultime au départ de la Route du Rhum un a été refait à neuf avec du matériel recyclé.

Romain Pilliard le 25 octobre 2018 à Saint-Malo
Romain Pilliard le 25 octobre 2018 à Saint-Malo Crédit : Frédéreic Veille
fred veille
Frédéric Veille Journaliste RTL

Devant son trimaran de 75 pieds (23 mètres), Romain Pilliard a l’œil qui brille. Ce marin amateur, qui a tout de même participé à la Solitaire du Figaro, au Tour de France à la Voile et qui fut aussi par le passé équipier d’Ellen Mac Arthur, va prendre le départ de sa 1re Route du Rhum dans la catégorie reine des Ultime, les géants des mers.

Mais contrairement aux autres inscrits de cette classe, ce n’est pas sur un bateau volant ou sur l’un des trimarans les plus rapides au monde qu’il va s’élancer, mais sur un voilier à qui il a redonné une seconde vie, l’ancien "Castorama" d’Ellen Mac Arthur avec lequel elle avait battu le record autour du monde en solitaire en 2005.

"Ce trimaran était à quai à Brest depuis 6 ans, explique Romain Pilliard, qui a pour objectif d’amener son bateau de l’autre côté de l’Atlantique. Quand je l’ai récupéré en mai 2016, il faisait peine à voir. Mais j’ai tout de suite su qu’il avait un très gros potentiel". Remis en état au chantier Nautymor d’Hennebont, mis à l’eau au début de l’été, le trimaran est aujourd’hui comme neuf et a brillamment passé l’épreuve des qualifications pour cette Route du Rhum.

À lire aussi
Cette 50e édition disputera sur un nouveau monotype, le Figaro Bénéteau 3 voile
Solitaire du Figaro 2019 : plateau de stars pour la 50e édition

Nous produisons également des pièces en impression 3D avec du fil recyclé

Romain Pilliard
Partager la citation

"Il a été rénové avec le souci du choix des matériaux, de la transformation ou du recyclage du matériel obsolète, ajoute le marin. L’un des objectifs a été de réutiliser un maximum de pièces déjà existantes et de faire preuve d’imagination au lieu de changer pour du matériel neuf. Par exemple, nous avons travaillé pour réutiliser des voiles existantes et les adapter à notre trimaran. Nous produisons également des pièces en impression 3D avec du fil recyclé".

Voilà donc pourquoi ce bateau a été baptisé "Use it Again !" (l'utiliser à nouveau) nom auquel c’est ajouté le nom du sponsor, "Remade", entreprise elle aussi spécialisée dans le recyclage. "Il s’agit de montrer ce qu’on peut accomplir en suivant les concepts de l’économie circulaire pour donner des idées aux différents acteurs de l’industrie nautique, depuis le constructeur de bateau jusqu’au plaisancier. L’objectif est de réduire, réutiliser, recycler", conclut Romain Pilliard.

Alerter le grand public

Et comme le "marin écolo" souhaite avec cette aventure alerter le grand public sur l’urgence de modifier nos modes de consommation, il a aussi travaillé sur l’énergie nécessaire à bord. "Ainsi, le fonctionnement des instruments de navigation et les outils de communication proviendra uniquement des énergies 100% naturelles : panneaux solaires, éolienne et hydro-générateur".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Voile Route du Rhum
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795325123
Route du Rhum 2018 : Romain Pilliard s'élance sur un bateau recyclé
Route du Rhum 2018 : Romain Pilliard s'élance sur un bateau recyclé
PORTRAIT (5/7) - Des six Ultime au départ de la Route du Rhum un a été refait à neuf avec du matériel recyclé.
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/route-du-rhum-2018-romain-pilliard-s-elance-sur-un-bateau-recycle-7795325123
2018-11-01 14:01:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/2Kt7C9fvE-QYW-Tzm639TQ/330v220-2/online/image/2018/1025/7795325679_romain-pilliard-le-25-octobre-2018-a-saint-malo.JPG