1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Les infos de 6h - Pourquoi l'Open d'Australie va se terminer à huis clos
2 min de lecture

Les infos de 6h - Pourquoi l'Open d'Australie va se terminer à huis clos

Le tournoi de tennis a failli être menacé par un foyer épidémique de Covid-19 qui a engendré un reconfinement à Melbourne. Finalement, les mesures ont été renforcées pour maintenir les rencontres.

La Rod Laver Arena à Melbourne
La Rod Laver Arena à Melbourne
Le journal RTL de 6h du 12 février 2021
07:55
Coronavirus : l'Open d'Australie à huis clos après un reconfinement de la région
07:55
Jean-Michel Rascol - édité par Ryad Ouslimani

Il s'en est fallu de peu à Melbourne, en Australie, où l'Open de tennis va se poursuivre, mais sans public. En raison d'un nouveau confinement décrété par les autorités locales, on a cru durant quelques minutes que le tournoi allait de fait en pâtir, peut-être même devoir s'arrêter. Pour rappel, les joueurs avaient déjà été contraints à l'isolement avant le début de la compétition. L'Open d'Australie est donc pour l'instant maintenu, mais sous très haute surveillance.

Pour le moment les matchs programmés se déroulent comme prévu, en présence du public, mais les 5 millions d'habitants de la deuxième ville du pays n'ont plus que quelques heures pour s'organiser, le nouveau confinement entrera en vigueur à minuitIl durera 5 jours et a été décrété pour lutter contre un foyer épidémique qualifié d'infectieux

Des cas de variant anglais ont été détectés dans un hôtel ayant abrité les quarantaines de plusieurs joueurs. Ainsi, 13 personnes ont été contaminées parmi le personnel et leurs familles, et l'une de ces personnes a passé plusieurs heures dans une café de l'aéroport, ce qui pourrait favoriser la propagation du virus dans d'autres régions d'Australie. 

Le tournoi va donc continuer de se dérouler sans les 30.000 spectateurs autorisés chaque jour. Djokovic, Kyrgios ou encore Mannarino vont profiter une dernière fois de l'ambiance qui avait, durant 5 jours, redonné un semblant de normalité au monde du sport. Une bulle sanitaire va désormais être mise en place pour protéger les joueurs. 

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Coronavirus - La Moselle semble être très surveillée à la suite de l'apparition de plusieurs cas de variants du virus, et la multiplication de petits clusters. 

Logement - La maison de l'octogénaire squattée à Toulouse a été évacuée dans le calme face à la pression populaire. 

Football - Neymar, blessé aux adducteurs, manquera au minimum le match aller du huitième de finale de Ligue des champions face au FC Barcelone, prévu mardi 16 février. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/