1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Open d'Australie : comment Benoît Paire se prépare après 14 jours 24h/24 dans son lit
2 min de lecture

Open d'Australie : comment Benoît Paire se prépare après 14 jours 24h/24 dans son lit

REPORTAGE - Le Français de 31 ans a dû être placé à l'isolement total après avoir pris l'avion pour Melbourne, où se déroule l'Open d'Australie du 8 au 21 février, avec un cas positif.

Benoît Paire à Roland-Garros le 30 septembre 2020
Benoît Paire à Roland-Garros le 30 septembre 2020
Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Open d'Australie : comment Benoît Paire se prépare après 14 jours 24h/24 dans son lit
01:00
Isabelle Langé - édité par Gregory Fortune

"Libéré, délivré" : c'est un peu le sentiment que Benoît Paire a eu en sortant de sa chambre d'hôtel en Australie après 14 jours passés "24 heures sur 24 dans mon lit". Le tennisman français de 31 ans a dû être placé à l'isolement total après avoir pris l'avion pour Melbourne, où se déroule l'Open d'Australie du 8 au 21 février, avec un cas positif au coronavirus.

À peine sorti donc de son confinement forcé, le 28e joueur mondial en a profité pour reprendre le cours de sa vie et commencer sa préparation. "J'ai fait un golf, j'ai joué deux fois au tennis". Résultat, il a tout de même "des ampoules partout et j'ai pris des coups de soleil", confie-t-il.

L'Avignonnais est désormais heureux de retrouver ses potes de l'équipe de France, Gaël Monfils et Nicolas Mahut notamment, avec qui il dispute l'ATP Cup - la France est dans un groupe avec l'Italie et l'Autriche, le vainqueur ira en demi-finales. Sa seule crainte, la remise en route. "C'est ça qui est dur, c'est de retrouver le rythme et surtout de ne pas se blesser, parce qu'après 14 jours d'inactivité ce n'est pas facile".

Que je gagne ou que je perde, ce n'est pas ma priorité

Benoît Paire

Mais Benoît Paire ne se prend pas la tête. "Je ne vais pas mentir, je ne me suis pas beaucoup entraîné cet hiver. Je comptais sur ces 14 jours en ayant deux heures par jour pour me préparer. Je n'ai pas pu le faire. Donc je vais tout donner pour ce match avec l'équipe de France, en espérant aller le plus loin possible pour l'équipe. Et après, l'Open d'Australie, je le ferais. Mais que je gagne ou que je perde, ce n'est pas ma priorité cette année".

À écouter aussi

Il sera toutefois ravi d'une chose lors de ce premier tournoi du Grand Chelem de la saison : le retour du public. 30.000 spectateurs seront en effet autorisés chaque jour à pénétrer dans le Melbourne Park et à assister aux matches

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/