1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. Jean-Jacques Goldman : pourquoi était-il si distant avec son public ?
2 min de lecture

Jean-Jacques Goldman : pourquoi était-il si distant avec son public ?

Au sommet de sa gloire, Goldman a eu de nombreux reproches de ses fans qui ont fini par comprendre sa personnalité avec les années.

Le chanteur Jean-Jacques Goldman
Le chanteur Jean-Jacques Goldman
Crédit : AFP
Jean-Jacques Goldman : le jour de la sortie de son dernier album
34:07
Capucine Trollion
Capucine Trollion

Le 20 novembre 2001 sort Chansons pour les pieds, le 7ème album de Jean-Jacques Goldman. Mais ce que l’on ignore à l’époque, c’est que ce sera le dernier et que bientôt, le chanteur préféré des Français va tirer sa révérence et vivre une vie normale, loin des lumières et des objectifs.

"Jean-Jacques Goldman est un réceptacle de toutes les humeurs du temps. Il va écrire des chansons qui collent vraiment à l'époque, notamment toute la partie des années 80", explique Éric Jean-Jean, journaliste, auteur et animateur de l'émission Bonus Track sur RTL.

Dans une interview, Jean-Jacques Goldman confiait qu'il est un homme avec des goûts simples, bien loin de ce que certains peuvent penser. "Pour être tout à fait honnête, faire la promotion, aller à la télé, aller en radio, il y a toujours autre chose que je préfère faire. Je préfère jouer au scrabble ou ne rien faire, ou regarder les autres. Donc je sais qu'il faut faire, d'une part parce que c'est utile dans le métier et d'autre part parce que les gens, on leur doit ça un peu. Mais bon, moins j'en fais, mieux je me porte", décrivait-il dans une interview d'archives diffusée par Flavie Flament dans Jour J. 

Un homme qui a le sens de l'observation

"Il a le sens de l'observation, y compris dans la vraie vie. Goldman quand il vous croise, il vous scanne et il a très vite pigé à qui il a à faire", poursuit Éric Jean-Jean au micro de Flavie Flament dans Jour J. "La chanson Nous ne nous parlerons pas, il l'a écrite à destination de ses fans. Il dit : 'Les chansons sont souvent plus grandes que leurs auteurs, donc je vous prie de m'excuser'. Et les fans vont vraiment lui reprocher à un moment, lorsqu'il est au sommet de sa gloire, d'être un peu distant", poursuit le journaliste.

À lire aussi

Éric Jean-Jean raconte aussi une "grande légende qui est vraie" sur l'artiste. Lorsque Goldman jouait dans les zéniths, "il y avait la fin de la chanson qui jouait encore, et lui il sortait. Sa moto l'attendait et il était quasiment à Montrouge lorsque les gens sortaient du Zénith de Paris". Cependant, on n'a pas toujours compris le discret qu'il est, "il a fallu attendre que ses fans vieillissent, que l'hystérie autour de Jean-Jacques vieillisse", poursuit Éric Jean-Jean.

Dans la chanson Je ne t'appartiens pas, Goldman chante : "Je t'aime mon chéri, mon amour, mais non je ne t'appartiens pas. Je n'appartiens qu'à moi. Et je crois que c'est ce qu'il a pensé toute sa vie et c'est ce qu'il pense encore", conclut Éric Jean-Jean qui publie un livre sur Jean-Jacques Goldman : Goldman - Une vie en chansons.

Tous les jours dans Jour J , de 20h à 21h sur RTL, Flavie Flament vous fait découvrir les grands moments d’actualité qui ont marqué la mémoire collective.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/