1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Afghanistan : la production d'héroïne, l'hypocrisie des talibans
2 min de lecture

Afghanistan : la production d'héroïne, l'hypocrisie des talibans

"92% de l'héroïne du monde entier vient de l'Afghanistan", explique le journaliste et écrivain Olivier Weber qui pointe du doigt l'hypocrisie du régime taliban.

Un Afghan en train de fumer de l'héroïne en 2014 à Jalalabad
Un Afghan en train de fumer de l'héroïne en 2014 à Jalalabad
Crédit : Noorullah Shirzada / AFP
Massoud : le jour où il a été assassiné
33:55
Capucine Trollion
Capucine Trollion

L’Afghanistan agonise sous le fanatisme religieux, un peuple fuit son pays jusqu’à s’accrocher aux ailes des derniers avions américains sur son sol, et des femmes héroïques revendiquent les droits fondamentaux dont elles sont privées sous le coup d’une violence inhumaine.

Dans Jour J, le journaliste et écrivain Olivier Weber, qui a pu se rendre en Afghanistan et rencontrer des talibans, parlent de leur hypocrisie et d'un vrai manque de culture. "C'est bourré de paradoxes. C'est ce qui m'a surpris quand j'ai vécu avec eux, et surtout avec le mollah Hassan qui était le numéro 2 du mouvement taliban à Kandahâr (...), explique le journaliste au micro de Flavie Flament.

"Je lui disais : 'Expliquez-moi, vous et les ministres, ce que vous recherchez'. Et ce qui revenait au bout des semaines de discussions, c'était un concept : la pureté", explique Olivier Weber. Les talibans veulent alors être "l'Émirat le plus pur au monde".

Olivier Weber leur posait alors des questions sur la production d'héroïne dans le pays. "92% de l'héroïne du monde entier vient de l'Afghanistan. Elle est transformée dans d'autres pays, mais elle provient du pavot afghan", souligne le journaliste. Mais les talibans lui répondent que : "le mot héroïne n'est pas inscrit dans le Coran". "J'ai lu deux fois le Coran. Il faut qu'on me cite un jour une sourate du Coran [un chapitre, ndlr] qui interdit aux jeunes filles de 10 ans ou de 12 ans, pubères ou prépubères d'aller à l'école", s'insurge le journaliste. Qui a alors tenté de mettre ses interlocuteurs talibans face à cette contradiction et s'est vu répondre : "Vous comprenez, ça détourne la femme de la prière". "Tu parles !", ironise Olivier Weber.

À lire aussi

Tous les jours dans Jour J , de 20h à 21h sur RTL, Flavie Flament vous fait découvrir les grands moments d’actualité qui ont marqué la mémoire collective.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/