2 min de lecture Information

Julian Alaphilippe : "Je suis un homme épanoui", confie le champion RTL Sports 2020

INVITÉ RTL - Sacré champion du monde le 27 septembre dernier, une première pour un Français depuis 23 ans, le coureur de 28 ans se confie sur son sacre, ses prochains objectifs, sa vision du cyclisme et de la vie.

micro generique Les Rétrospectives de l'Info La rédaction de RTL
>
Julian Alaphilippe : "Je suis un homme épanoui", confie le champion RTL Sports 2020 Crédit Image : Marco BERTORELLO / AFP | Crédit Média : Le service des sports | Durée : | Date :
La page de l'émission
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Il succède à Alain Bernard, Sébastien Loeb, Christophe Lemaître, Teddy Riner, Yannick Agnel, Marion Bartoli, Renaud Lavillenie, l'équipe de France de volley, Estelle Mossely et Tony Yoka, Teddy Riner une seconde fois, l'équipe de France de football avec son sélectionneur Didier Deschamps et Clarisse Agbegnenou. Julian Alaphilippe est le champion RTL Sports 2020.

Dimanche 27 septembre, à Monza en Italie, le coureur de 28 ans a pu atteindre "l'objectif majeur" de sa carrière : conquérir le maillot arc-en-ciel de champion du monde de cyclisme sur toute, 23 ans après le dernier sacre d'un Français, Laurent Brochard en 1997 à San Sebastian, trois ans après celui de Luc Leblanc à Agrigente. 

Il accole aussi son nom aux illustres Bernard Hinault, Jean Stablinski, André Darrigade, Louison Bobet, Antonin Magne et Georges Speicher côté bleu-blanc-rouge. "C'est un honneur et une fierté de m'habiller avec ces couleurs", confie le natif de Saint-Amand-Montrond. "Toutes les conditions étaient réunies" sur le circuit italien.

Le Tour m'a toujours fait rêver

Julian Alaphilippe
Partager la citation

Maillot jaune durant 14 jours sur le Tour de France 2019, Alaphilippe a aussi animé le début de la Grande Boucle 2020 avant de décrocher le Graal à Monza. "Ça a été vraiment un grand soulagement de remporter la 2e étape et de reporter le maillot jaune. C'était vraiment incroyable".

À lire aussi
rétrospective de l'année
Martin Fourcade reçoit le trophée RTL Sports d'honneur pour l'ensemble de sa carrière

"Le Tour m'a toujours fait rêver", ne cache pas le coureur de la formation belge Deceuninck-Quick Step, qui l'a disputé à quatre reprises pour cinq victoires d'étape, un maillot de meilleur grimpeur en 2018, le prix de la combativité en 2019, en plus de ses 17 jours en jaune. Et s'il a "plein de choses à explorer encore (...) le Tour reste le Tour", insiste-t-il.

J'ai trouvé un équilibre qui me manquait

Julian Alaphilippe
Partager la citation

"Il faut apprendre à gagner moins mais à gagner mieux. J'ai réussi à le faire", explique encore Julian Alaphilippe, qui répond "oui" sans hésiter à la question suivante : est-il un homme et un coureur épanoui ? "J'ai vraiment trouvé un équilibre qui me manquait au début de ma carrière". 

Celui qui estime que "c'est la tête qui fait la différence" sur un vélo se projette doucement sur 2021. "Ça va être une saison importante, déjà parce que je vais avoir le maillot de champion du monde sur les épaules. Chaque course de laquelle je vais prendre le départ sera spéciale". Quant à l'avenir un peu plus lointain, "ce n'est pas le moment de se poser la question", estime-t-il. 

Va-t-il changer d'air à la fin de l'année 2021, qui marque la fin de son contrat ? "Je verrai après les classiques". Peut-il rejoindre une équipe française ? "Pourquoi pas. Après, je suis très heureux chez Deceuninck. C'est comme une famille". Julian Alaphilippe a rejoint le groupe de Patrick Lefevere en 2013 et ne l'a plus quitté depuis.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Information Cyclisme Rétrospective de l'année
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants